Charleville-Mézières fête ce week-end les cinquante ans de sa fusion

Charleville-Mézières va commémorer ce samedi 1er octobre le cinquantième anniversaire de la fusion entre les deux communes. À cette occasion, nous revenons sur l'histoire de ces deux communes.

La ville de Charleville-Mézières commémore ce 1er octobre le cinquantième anniversaire de la fusion de ses communes. Six communes existaient au départ, en 1966 elles fusionnent toutes pour devenir Charleville-Mézières.

Retour sur l'histoire

C'est en 1606 que Charles de Gonzague, duc de Nevers et de Rethel, décide de bâtir une ville nouvelle à l'emplacement du bourg d'Arches. Il décide de nommer cette ville Charleville. Elle est installée juste à côté de la commune historique de Mézières, mais grâce aux privilèges accordés par le duc, elle attire de nombreux artisans.

Des rivalités commencent à naître avec Mézières. Mais avec les années qui passent, l'animosité décroît. Les premiers projets communs naissent en 1927 avec la création d'une commission commune pour des travaux dans les deux villes. Entre 1941 et 1942, deux projets de fusion des communes échouent. Il faudra les années 1960 pour voir la création de syndicats intercommunaux, premières pierres d'une fusion.

Naissance le 1er octobre 1966

En 1965, les villes de Mézières et Le Theux décident de fusionner. Un an plus tard ce sont cinq communes qui s'unissent. Ainsi, le 1er octobre 1966, Charleville, Étion, Mézières, Mohon et Montcy-Saint-Pierre disparaissent. C'est la naissance de la commune de Charleville-Mézières. André Lebon, alors maire de Charleville, devient le premier édile de la nouvelle commune.

Le préfet des Ardennes, Robert Hayem, déclare alors : "Jamais encore des villes n’avaient accepté de s’unir comme vous l’avez fait dans l’intérêt d’une collectivité plus ample et plus vaste [...] Cette fusion, si vous la voulez pour tous ceux qui naturellement vivent dans l’agglomération, vous l’avez consentie et acceptée avant tout parce que vous aviez la certitude qu’elle servirait l’ensemble du département."

Notre reportage en 1967 à quelques semaines du premier anniversaire de la fusion entre Charleville, Mézières et quatre autres communes ©France 3 Champagne-Ardenne

Mais la fusion n'était pas forcément vue d'un bon oeil par tout le monde. "On avait peur de perdre cette identité de village, qui était une façon de vie à l'époque", indiquait en 2006 un ancien conseiller municipal de Montcy-Saint-Pierrre, devenu simple quartier de la ville après la fusion. Pour le quarantième anniversaire de la fusion, en 2006, certains évoquaient la prochaine fusion enivsageable, celle de Charleville-Mézières avec Sedan. Les deux communes rivales se sont aujourd'hui rapprochées avec la création d'Ardenne Métropole, regroupement de 65 communes.

Le programme du cinquantenaire

La ville de Charleville-Mézières a vu les choses en grand pour commémorer le 1er octobre 1966. Cette fin de semaine va concentrer plusieurs temps forts

  • Le 30 septembre
Les anciens panneaux des villes seront réinstallés symboliquement avec le passage de véhicules anciens dans les rues de la ville lors de la parade "Route 66". Des comédiens en costume seront là à chaque étape pour dresser le portrait des anciennes communes. Le point de départ du cortège est fixé à Étion, à 16h, au petit pont de la rue d'Étion.


  • Le 1er octobre 
Charleville-Mézières organise un conseil municipal extraordinaire commémoratif à 11h à l'Hôtel de ville de Mézières, en présence des témoins de la fusion en 1966 (photo).

Tous les habitants sont ensuite invités à partager un gâteau géant et souffler les bougies de l'anniversaire de la fusion devant l'Hôtel de ville à 14h.


Puis à la tombée de la nuit, ce sera le moment de la Nuit blanche. De nombreuses propositions artistiques s'installeront à Charleville et à Mézières de 19h à 1h du matin. Le thème retenu pour la 8e édition de la Nuit blanche : la fusion et l'union, bien sûr.



  • Jusqu'au 26 février 2017
Le musée de l'Ardenne organise une exposition dédiée à Charles de Gonzague, créateur de Charleville, baptisée "Charles de Gonzague, prince de l'Europe". Vous pourrez la visiter jusqu'à la fin du mois de février 2017, du mardi au dimanche à Charleville-Mézières.


Carole Marquet-Morelle, directrice du musée de l'Ardenne, invitée du 12/13 à l'occasion de l'anniversaire de la fusion de Charleville-Mézières ©France 3 Champagne-Ardenne

 

Voir notre reportage :


C'était il y a 50 ans. En 1966, six communes décidaient de fusionner pour créer la ville de Charleville-Mézières. Elus et habitants rendent hommage à la création de la capitale ardennaise. ©France 3 Champagne-Ardenne

 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité