VIDÉO. Charleville-Mézières : le terrain de rugby transformé en patinoire géante

Les températures négatives de ces derniers jours et le froid ont donné naissance à une patinoire éphémère à Charleville-Mézières, sur le site du festival du Cabaret Vert. Une aubaine pour les patineurs privés d'entraînement et de plaisir depuis des mois à cause de la crise sanitaire.

Le froid et la glace font le bonheur des patineurs
Le froid et la glace font le bonheur des patineurs © Nicole Fachet - Francetv

Recouvert de glace, le terrain de rugby de Charleville s'est transformé en patinoire, et a attiré les patineuses et patineurs du club de Sports de Glace. Cette patinoire est éphémère, et il faut en profiter, c'est aujourd'hui ou jamais, car le froid ne durera pas.

Les Sangliers sortent les maillots

Ces gaillards font partie du club amateur de hockey, les Sangliers. Ils sont venus ce matin tôt pour profiter d'une journée exceptionnelle. "On est content d'être là, nous lance Nicolas. On n'est pas les meilleurs du club, mais nous sommes des amateurs et on aime jouer et se retrouver. On est au moins une dizaine à être venus ici sur une trentaine d'inscrits. "Ce n'est pas vraiment de l'entraînement. Il y a du monde sur la glace, il faut faire attention."Si les patinoires restent fermées, on pense s'entraîner sur des parkings avec des rollers, c'est mieux que rien."

Le capitaine de l'équipe, Sany, nous rejoint. "Les patinoires sont fermées depuis des semaines. On ne peut plus patiner. Ca fait du bien de sortir de chez soi.". Un coup de patin, et il rejoint l'équipe au milieu de la glace.

 

L'équipe amateur des sangliers est venue en force
L'équipe amateur des sangliers est venue en force © Nicole Fachet Francetv

 

Les filles retrouvent leurs marques

Sara et Celia sont prêtes. Tenues de sport, patins aiguisés, elles se lancent pour faire la démonstration de quelques figures très réussies. Elles appartiennent au même club que les hockeyeurs, mais en section patinage artistique. "Ca fait du bien de prendre l'air, nous dit Sarah avec un large sourire.On est obligé de rester chez nous et on ne peut rien faire,ça fait du bien de sortir,même quelques heures.

"Il faut faire plus attention en extérieur, nuance Célia, la glace peut craquer, mais c'est très agréable."Elles ponctuent cet échange d'une nouvelle pirouette.

Patinage artistique dans l'air frais du matin
Patinage artistique dans l'air frais du matin © Nicole Fachet francetv

 

On retrouve les copains

La glace, ce n'est pas que la possibilité de patiner. C'est aussi l'occasion de se retrouver. Yann et Emile prennent la pose, bras dessus bras dessous. Sur le banc, Baptiste chausse ses patins."Je suis venu seul, mais des copains vont me rejoindre. Je fais du patinage de vitesse. Je participe aux Championnats de France, mais je n'ai pas de super résultats. En fait, je ne patine pas pour m'entraîner, mais pour le plaisir. "Il finit de s'équiper et s'élance.

Emile est déjà de retour et tente d'enlever ses patins : "J'ai mal aux chevilles. D'habitude, je ne mets pas de chaussettes et ça ne me fait pas mal. "Son ami Yann lui vient en aide.

 

Retrouvailles des copains
Retrouvailles des copains © Nicole Fachet Francetv

 

Un plaisir éphémère

Nul ne sait si la glace sera encore là demain. En tous cas, elle va fondre dans les jours qui viennent avec le retour d'un temps doux. Les patineurs devront attendre la réouverture des patinoires pour retrouver les plaisirs de la glisse.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport nature froid météo patinage sur glace hockey sur glace région grand est politique fusion des régions réforme territoriale