• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Le corps sans vie retrouvé à Joigny-sur-Meuse est bien celui de Françoise Renerte

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Le corps sans vie de Françoise Renerte avait été retrouvé en fin d’après-midi dimanche 4 novembre aux environs de Joigny-sur-Meuse, près de Nouzonville (Ardennes). Selon les premiers résultats de l'autopsie la thèse du suicide est privilégiée.

Par Lionel Gonzalez

Mise à jour : 06 novembre 2018
Les premiers résultats de l'autopsie indiquent que la thèse du suicide est privilégiée. Selon nos informations, Mme Renerte faisait face à des "difficultés familiales".

04/11/2018
D’après les informations de Laurent de Caigny, procureur de la République, Charleville-Mézières, le corps retiré des eaux de la Meuse, à proximité de Joigny-sur-Meuse pourrait être celui de Françoise Renerte.

L’élue de Charleville-Mézières (Rassemblement National) n’avait plus donné signe de vie depuis mercredi 31 octobre.

Selon le Procureur, « l'identité de la défunte et les circonstances de sa mort restent encore à confirmer. » Il ajoute que « des expertises médico-légales seront diligentées dès le début de la semaine et les vérifications des services d'enquête se poursuivent afin de faire toute la lumière sur ce drame. »

L'alerte de sa disparition avait été donnée aux gendarmes par son mari, qui l'avait vue pour la dernière fois aux alentours de 10 h. Toujours selon le quotidien L'Union, son téléphone avait été géolocalisé à Meillier-Fontaine, une commune associée à Nouzonville.

A lire aussi

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus