Découverte du Krav Maga, technique de combat utilisée par l'armée israélienne

© Alexis Dumoulin - France 3 Champagne-Ardenne
© Alexis Dumoulin - France 3 Champagne-Ardenne

L’OIS est une discipline dérivée du Krav Maga, enseignée depuis quelques années aux civils, qui souhaitent pouvoir se défendre lors d'une éventuelle agression. Nous avons assisté à un stage proposé par un maître de la discipline Aaron Elbaze, développeur et instructeur en chef de l'OIS.

Par LG avec Sébastien Valente

Aaron Elbaze (développeur de l'OIS, Operative Israeli System Emeth Krav Maga) propose des stages de défense issus de la technique de combat utilisée par l'armée israélienne.

Ce stage intensif de quatre heures est enseigné depuis quelques années aux civils, qui souhaitent pouvoir se défendre lors d'une éventuelle agression.

Dans les Ardennes, ils ne sont pas très nombreux à adhérer à cette discipline, mais ils sont très motivés par cet aspect « sécurité » et le fait de savoir se défendre. En fait, chacun a ses raisons de pratiquer ce sport en plein développement (agression dans la rue, défendre sa famille ou ses proches…).

Impliqué dans la lutte contre le terrorisme, Aaron Elbaze a participé au développement des techniques d'entraînement. Lors de ces stages ces techniques sont enseignées à des hommes, des femmes et même des enfants.

A Charleville-Mézières, dans les Ardennes, une cinquantaine de licenciés pratiquent ce dérivé du Krav Maga, de une à trois fois par semaine. Une discipline qui recueille de plus en plus d'adhérents.

Site officiel O.I.S (en français)

Voir notre reportage


Découverte du Krav Maga, technique de combat utilisée par l'armée israélienne
L’OIS est une discipline dérivée du Krav Maga. Elle est enseignée depuis quelques années aux civils, qui souhaitent pouvoir se défendre lors d'une éventuelle agression. Nous avons assisté à un stage proposé par un maître de la discipline Aaron Elbaze, développeur et instructeur en chef de l'OIS. - France 3 Champagne-Ardenne - S. Valente, A. Dumoulin, C. Gil Silvera

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Epinal : un centre d'usinage dernier cri à l'ENSTIB

Les + Lus