Dernière défaite de l'Étoile de Charleville face à Saint-Chamond

Publié le Mis à jour le
Écrit par FM avec Perrine Ketels
L'Etoile de Charleville s'est inclinée 81-88 ce vendredi soir à domicile.
L'Etoile de Charleville s'est inclinée 81-88 ce vendredi soir à domicile. © Karen Kubena / MaxPPP

Les basketteurs ardennais, déjà relégués en National, ont perdu à domicile, vendredi soir, contre Saint-Chamond (88-81).

De bien tristes adieux à la Pro-B. Sur les bords de terrain, les supporters de l'Etoile de Charleville-Mézières sont toujours là avec la même énergie ce vendredi soir. Leurs joueurs affrontaient Saint-Chamond pour la dernière rencontre de la saison. Après une saison difficile, tous espèrent une étincelle de la part de l'équipe… voire même un miracle.

"La saison a pas été facile", concède un supporter. Et d'ajouter : "Ils vont gagner, on les soutient."

L'Etoile menait à la mi-temps


Une prédiction mise à mal dès les premières minutes : les Carolos en rouge se laissent dominer par l'adversaire.
Il faut attendre la deuxième moitié du match pour que Charleville se réveille enfin et gomme l'écart, jusqu'à passer devant dans le dernier quart temps.

"Le match est à l'image de notre saisonil faut gommer les détails qui font la différence dans le championnat", analyse Corentin Carne, joueur de l'Etoile. Les détails ? Une défense parfois poreuse et quelques fautes techniques qui donnent l'avantage l'adversaire. Finalement, le miracle ne se produit pas : score final 88 à 81 pour Saint-Chamont.

Une défaite… encore une… et un coup dur pour le coach. C'est donc le 28ème revers en 34 matches de championnat pour l'Etoile de Charleville Mézières, qui finit sa saison certes sans briller mais sans démériter.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.