Charleville-Mézières : le procureur requiert 5.000 euros d'amende contre l'ex-numéro 2 de la police ardennaise

La décision du tribunal est mise en délibéré au 16 juillet prochain.

Le tribunal de Charleville-Mézières, le 7 juin 2021, où est jugé l'ex-numéro 2 de la police ardennaise
Le tribunal de Charleville-Mézières, le 7 juin 2021, où est jugé l'ex-numéro 2 de la police ardennaise © Sébastien Valente / FTV

"Si vous deviez entrer en voie de condamnation, ce serait pour une peine d’amende." C'est ce qu'a requis le procureur de la république de Charleville-Mézières, Laurent de Caigny, lors du procès de Philippe Moronval, l'ex-numéro 2 de la police des Ardennes, au tribunal correctionnel carolo. Il réclame 5.000 euros d’amende dont 3.000 euros avec sursis "en raison de sa situation actuelle, la retraite", a-t-il précisé peu avant 18 heures. La décision du tribunal est mise en délibéré au 16 juillet prochain. Voici les points à retenir du procès.

 

 Philippe Moronval est jugé devant le tribunal de Charleville-Mézières.
Philippe Moronval est jugé devant le tribunal de Charleville-Mézières. © Archives - France 3 Champagne-Ardenne

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société police sécurité