INTERVIEW. Crise énergétique : pas d'illuminations de Noël à Bogny-sur-Meuse, "tout le monde doit faire des efforts"

Publié le
Écrit par Vincent Ballester .

Bogny-sur-Meuse n'installera pas de décorations de Noël lumineuses dans les rues pour les fêtes de 2022. La mairie veut économiser l'énergie, car "on demande à tout le monde de faire des efforts"

Cette année, Bogny-sur-Meuse (Ardennes) ne brillera pas de mille feux. Les décorations de Noël lumineuses ne seront pas installées dans les rues pour ces fêtes de fin d'année 2022. Toutes les communes n'en font pas de même.



Ainsi, dans la Nouzonville (Ardennes) voisine, les illuminations trouvent leur place, mais elles seront allumées moins longtemps. Pas d'inquiétude, la Noël sera fêtée quand même par la mairie de Bogny qui procédera à l'installation d'ornements naturels, comme les traditionnels sapins.



Les énergies - et par-là même les finances publiques - seront ainsi moins gaspillées. La décision ne s'est pas faite de gaieté de coeur, les avis sont partagés, mais la municipalité bognysienne est droite dans ses bottes. Sébastien Valente, journaliste à France 3 Champagne-Ardenne, a rencontré Kevin Gengoux, le maire (SE) de cette ville de 5.000 âmes. "Cette année, on a décidé de ne pas décorer, de façon énergétique, la commune." (la voir sur la carte ci-dessous)





"C'est un choix, politique, pour rester en cohérence avec la dynamique actuelle, c'est à dire maîtriser les dépenses d'énergie. Et l'environnement. Parce qu'on parle beaucoup des économies, mais peu de l'environnement." L'édile préfère "aux décorations de type candélabre" des ornements "plus naturels."



"Comme il y a quand même l'esprit de Noël, et que c'est cher au coeur des habitants, on a commandé des sapins. Les enfants vont pouvoir réaliser leurs propres décorations et aller les accrocher dessus... On a décidé de faire les choses un peu plus participatives cette année. On décorera aussi la mairie, on va laisser les lumières traditionnelles de la collégiale allumées." À noter, évidemment, que rien n'interdit aux commerces et à la population de décorer leurs vitrines et fenêtres.



Penser à l'avenir

"On ne dit pas qu'on ne remettra pas les illuminations l'année prochaine, mais c'est notre ligne de conduite cette année. On réfléchit aussi déjà sur ce qu'on mettra à l'avenir. Ça peut être considéré comme une sonnette d'alarme nous disant qu'on devrait changer nos habitudes. On [l'État; ndlr] demande à tout le monde [communes, entreprises, population; ndlr] faire des efforts. On vit donc une année de test." 



Les décorations de Noël utilisant des leds (diodes électro-luminescentes), utilisées par d'autres communes maintenant leurs illuminations, consomment moins. Mais le maire admet ne pas en être équipé, et que ce n'est pas "une priorité" d'investir là-dedans, préférant financer "les cantines, les anciens, la voirie". Pour l'instant en tout cas.



La "stratégie" énergétique au long cours de la commune passe par des travaux, qui ont déjà lieu pour rendre moins énergivores les "1.500 points lumineux" de la ville. Ceux-là éclairent toute l'année, pas que pour les fêtes...



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité