Le duo de Youtubeurs Vilebrequin écope de 3 000 euros d’amende chacun pour port d’armes

Le duo de Youtubeurs aux plus de deux millions d'abonnés a été jugé ce lundi 18 décembre au tribunal correctionnel de Charleville-Mézières (Ardennes) pour "port d'armes sans motif légitime". Ils encouraient jusqu'à 7 ans d'emprisonnement et 100 000 euros d'amende.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

3 000 euros d'amende chacun, ainsi que l'interdiction de porter une arme pendant un an. Voici la peine prononcée par la présidente du tribunal correctionnel de Charleville-Mézières (Ardennes) à l'encontre du duo de Youtubeurs Vilebrequin. Celle requise par la procureure de la République était de six mois de détention avec sursis, cinq cents euros d'amende et une interdiction de porter des armes pendant trois ans.

Sylvain Levy et Pierre Chabrier, les deux responsables de la chaîne Youtube spécialisée dans l'automobile du même nom, devaient comparaître ce lundi 18 décembre devant le parquet pour "port d'armes sans motif légitime". Représentés par leur avocat maître Pelpel, les vidéastes ont justifié leur absence par une peur que leur notoriété nuise au bon fonctionnement de la séance, notamment suite à la médiatisation de l'affaire. Une décision regrettée par la procureure de la République, mais appuyée par leur avocat : "La dernière fois, ils se sont fait arrêter sept fois en cent mètres. C'est un vrai sujet".

Ils avaient déjà comparu le 11 septembre dernier pour la même affaire, en présence de leur complice Maxime (qui a écopé de 2 000 euros d'amende, 150 euros d'amende de contravention et d'une confiscation des armes qui ont servi pendant le tournage), mais sur demande d'un de leurs avocats, l'audience avait été renvoyée. La peine maximum encourue était de 7 ans d'emprisonnement et 100 000 euros d'amende.

Les faits reprochés aux vidéastes remontent au 15 octobre 2022, date de tournage de la vidéo "Exploser une voiture en TIRANT dans le RÉSERVOIR : C'est possible ?". Pendant 25 minutes, on peut y voir le duo tirer sur une voiture avec des armes de différentes puissances dans la ferme de Bazancourt, à Belleville-et-Chatillon-sur-Bar. Problème : bien que les armes étaient détenues légalement par leur complice, ces tirs ont été effectués hors d'un stand de tir comme le prévoit la loi. Il convient de préciser qu'au moment des tirs, aucun occupant ne se trouvait à bord du véhicule.

VIDEO. Voici la vidéo des faits reprochés au duo.

Clap de fin pour leur chaîne Youtube

Actifs depuis 2017, les deux Youtubeurs se sont fait connaître pour des vidéos insolites avec différents types de véhicules. Ils avaient notamment tenté de faire glisser un bus de ville, de prendre un dos-d'âne à 130km/h ou encore de percuter un mur en voiture et à haute vitesse. L'an passé, ils avaient été invités au dernier mondial de l'Automobile à Paris, en 2022. Les deux avaient présenté le modèle d'un monospace remotorisé, avec une puissance de 1 294 chevaux.

Simple coïncidence selon leur avocat, cette comparution devant la justice survient quelques jours après que la paire a annoncé publiquement l'arrêt de sa chaîne Youtube, qui était trop chronophage. Sans évoquer leurs démêlés judiciaires, les passionnés d'automobile déclarent dans leur dernière vidéo se tourner chacun vers la plateforme de streaming Twitch, ainsi que vers une nouvelle aventure sur YouTube, mais cette fois solitaire, pour Sylvain Levy.

Malgré l'arrêt de leur programme Vilebrequin, le duo ne se séparera pas pour autant. Dès début 2024, il sera possible de les retrouver à l'animation de l'émission Top Gear sur RMC Sport. D'ici là, ils disposent de dix jours pour faire appel contre la décision du parquet s'ils le souhaitent.