Grâce à ses biscuits, Vaïana, 11 ans, a déjà récolté 950 euros pour le Téléthon

L'Ardennaise Vaïana est l'une des plus jeunes organisatrices du Téléthon 2020. A presque 11 ans, elle confectionne des biscuits qu'elle vend au profit de la recherche contre les maladies rares.
La jeune pâtissière a réalisé des dizaines de sachets de Spritz, ces petits sablés traditionnellement préparés au moment de Noël.
La jeune pâtissière a réalisé des dizaines de sachets de Spritz, ces petits sablés traditionnellement préparés au moment de Noël. © Document remis
Depuis deux semaines, les journées de Vaïana sont bien remplies. Après l'école, cette collégienne de Givet, sur la pointe des Ardennes, enfile chaque jour son tablier pour préparer la pâte à biscuits. De la farine, des œufs, du beurre, du sucre, auxquels elle rajoute de l'amande, de la noisette ou de la noix de coco selon l'humeur. "C'est ma tata qui m'a donné la recette des Spritz, précise la jeune fille. Comme ce sont des sablés qu'on mange pendant la période de Noël, j'ai eu l'idée d'en préparer pour le Téléthon."

Elle contacte alors la coordinatrice départementale de l'événement, signe un contrat et se lance dans la production artisanale de sablés. Toute la famille est mise à contribution. La mère s'occupe de la cuisson et de la vaisselle, la grande sœur réalise des vidéos pour les réseaux sociaux et le père accompagne Vaïana pour effectuer les livraisons auprès des gourmands les plus âgés. Mais la plupart des ventes se font en drive devant la maison familiale, où une banderole du Téléthon a été déployée. Chaque sachet est vendu 5 euros.
  

"Dès qu'elle peut aider, elle le fait"

"Au début, c'était la famille et les voisins qui venaient, raconte Vaïana. Puis il y a eu des gens qu'on ne connaissait pas qui sont venus acheter les gâteaux, ils me disent que c'est super." Certains viennent même de Belgique pour goûter les gourmandises de Vaïana. Sa page facebook est désormais suivie par près de 500 personnes. "Je pensais en vendre pour maximum 500 euros, mais là j'en suis déjà presqu'au double, je suis très contente et ce n'est pas fini."

Ce vendredi 4 décembre, jour officiel du lancement de la 34e édition du Téléthon, la jeune Ardennaise a vendu ses sachets de biscuits à la supérette de Givet. Ce qui lui a permis de monter sa cagnotte à 950 euros. "Avec son père, on est très fiers d'elle, confie sa maman, Caroline Eloir. On l'encourage dans sa démarche. Dès qu'elle peut aider, elle le fait. Elle est assez étonnante notre Vava." Etonnante et déterminée. "Je continuerai jusqu'au 24 décembre à préparer mes biscuits et si je peux continuer encore en janvier, je le ferai. Jusqu'à temps que les gens m'en demandent." 
 
La jeune fille vend en drive ses sachets de biscuits à son domicile de Givet. L'intégralité des sous récoltés sera reversée au Téléthon.
La jeune fille vend en drive ses sachets de biscuits à son domicile de Givet. L'intégralité des sous récoltés sera reversée au Téléthon. © Document remis

 

Future pâtissière

Impressionnés par l'engagement de cette jeune fille, certains la soutiennent en lui donnant des matières premières. Des particuliers, mais aussi des professionnels comme le boulanger de Fromelennes qui lui fournit gratuitement de la farine ou les gérants de la supérette de Givet pour les œufs. "Dans la famille, on aime bien aider et faire plaisir aux gens, confie Vaïana pour expliquer son initiative. J'adore faire de la pâtisserie, j'amène souvent des biscuits à ma grand-mère et à une copine malade pour la rendre contente."

La jeune Ardennaise a mis à profit le premier confinement pour tenter de nouvelles recettes de macarons, entremets, biscuits secs... "Dès qu'elle a du temps, elle pâtisse. La journée, le soir, elle adore ça", assure sa mère. Vaïana rêve d'en faire son métier. "Je veux aller chez les Compagnons du Devoir en pâtisserie." En attendant, elle continuera à mettre la main à la pâte.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
téléthon société solidarité