Cet article date de plus de 4 ans

Les jambons secs des Ardennes labellisés IGP sont enfin commercialisés

Les jambons secs des Ardennes sont désormais protégés par une Indication géographique protégée. Un produit sous haute surveillance qui sera à découvrir lors du prochain salon de l'agriculture.
©France 3 Champagne-Ardenne
Spécialité ancienne, le jambon sec des Ardennes est l'un des fleurons de la gastronomie ardennaise.

Depuis 2009, professionnels, associations et collectivités se sont mobilisés pour faire reconnaître le caractère authentique de ce produit artisanal. Résultat, les instances européennes ont validé en 2015 l'IGP (indication géographique protégée), sorte d'AOC européenne. Mais les premiers jambons labellisés ne sont commercialisés que depuis le début du mois de février 2017.

Ce délai assez long entre l'agrément et la vente s'explique par le cahier des charges très précis auquel doit répondre ce goûteux produit.

C'est un jambon nature, cru, frotté manuellement au sel fin, séché, non fumé, et qui nécessite 12 mois d'affinage. Il est forcément issu de porcs de la région.

A table, le jambon sec des Ardennes est un excellent hors d’oeuvre, coupé fin accompagné de beurre, de pain de campagne et de quelques cornichons. Une charcuterie qui sera à l'honneur sur le stand de la région Grand Est, lors du prochain salon de l'agriculture du 25 février au 5 mars prochain.

Une de nos équipes est allée rencontrer Didier Villemin, charcutier salaisonnier d'Aux Saveurs d'Ardennes, à La Francheville, près de Charleville-Mézières. Il nous explique comment sont fabriqués ses jambons.

durée de la vidéo: 02 min 24
Le jambon d'Ardenne est désormais protégé par une IGP ©France 3 Champagne-Ardenne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie gastronomie salon de l'agriculture