Jusqu’à 8 mois de prison avec sursis pour le patron de la Guinguette et fermeture de son établissement

C’est ce que risque le gérant de la discothèque La Guinguette de Boulzicourt dans les Ardennes. Cet homme est accusé d’homicide involontaire après le décès de l’un de ces clients, écrasé par une voiture, alors qu’il était sorti ivre de l’établissement.

Le jugement a été mis en délibéré au 31 août prochain.

L'affaire remonte au 29 novembre 2014. Un homme avait été écrasé par deux voitures à la sortie d'une boite de nuit. Âgé de 29 ans, il avait sans doute fait un malaise sur la chaussée et l'autopsie révélait qu'il avait un taux d'alcool 2,9 grammes par litre de sang. L'enquête avait permis de savoir que la victime sortait de la guinguette de Boulzicourt. C'est donc suite aux investigations policières que le gérant de l'établissement avait été placé en garde à vue au commissariat de Charleville-Mézières.

Voir notre reportage dans le JT 12/13 de ce mardi 30 juin 2015

C’est ce que risque le gérant de la discothèque La Guinguette de Boulzicourt dans les Ardennes. Cet homme est accusé d’homicide involontaire après le décès de l’un de ces clients, écrasé par une voiture, alors qu’il était sorti ivre de l’établissement.