• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Mort de Séverine Gentil à Sedan : 30 ans de prison pour Colson et 18 ans pour Gatine

© Thierry Doudoux / France 3 Champagne-Ardenne
© Thierry Doudoux / France 3 Champagne-Ardenne

Après quatre jours de procès, la cour d'assises des Ardennes a condamné ce mardi soir Jean-Michel Colson à 30 ans de réclusion criminelle et Damien Gatine à 18 ans de prison.

Par IG

Ce mardi 20 mars s'est tenu le dernier jour d'un procès insoutenable devant la cour d'assises des Ardennes. Les deux accusés, Jean-Michel Colson et Damien Gatine, étaient jugés pour le viol mortel de Séverine Gentil, 44 ans. Son corps avait été découvert en juin 2015 à l'arrière d'une voiture, place Nassau à Sedan.

Le verdict est tombé vers 22 heures. Jean-Michel Colson, 50 ans, a été reconnu coupable de viol en réunion et d’actes de torture et de barbarie. Il écope de 30 ans de réclusion criminelle avec une peine de sûreté de 20 ans.

Damien Gatine, 28 ans, est quant à lui condamné à 18 ans de prison.

Le meneur et le suiveur

Le rôle des deux accusés s'est peu à peu précisé au fil des quatre journées d'audience : Jean-Michel Colson, le meneur impulsif, et Damien Gatine, le suiveur influençable, selon les experts.

En soulignant le comportement violent de Jean-Michel Colson, l'avocate générale avait requis 30 ans de réclusion criminelle contre lui et 20 ans pour Damien Gatine.

Les deux accusés se sont exprimés une dernière fois avant que le jury se retire pour délibérer. Jean-Michel Colson a bredouillé un "J'ai pas donné de coups de poing", à peine compréhensible. Damien Gatine a de son côté présenté ses excuses et ses condoléances à la famille de la victime.

A lire aussi

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus