Nouveau parc à éoliennes : près de 200 personnes manifestent contre dans les Ardennes

Une manifestation a rassemblé plus de 200 personnes devant le sanglier géant Woinic (Ardennes), ce samedi 3 juin. Elles protestaient contre l'implantation d'un nouveau parc d'éoliennes dans le secteur de Rethel (Ardennes).

Les éoliennes n'ont pas le vent en poupe du côté du sanglier Woinic (Ardennes). Ce samedi 3 juin 2023, près de 200 personnes sont venues protester contre leur implantation.

Un parc éolien, celui du Mont des Quatre Faux, doit voir le jour du côté de Rethel (Ardennes), à 30 kilomètres du sanglier géant. Avec 63 éoliennes, ce serait l'un des plus grands de France si le projet était mené à son terme. 

On estime à 250.000 le nombre de personnes qui pourraient être alimentées en électricité par ces éoliennes. C'est-à-dire peu ou prou la population totale du département. 

Céline Lang, journaliste de France 3 Champagne-Ardenne, s'est rendue sur place avec Raphaël Doumergue derrière la caméra. Elle a interrogé Christian Camuzeaux, le président de la Coordination des associations de vigilance éolien des Ardennes (Cavéa). 

"Ce qui pose problème, c'est la taille : 63 éoliennes alors que le secteur est déjà encombré, on va dire, par des dizaines d'autres machines, ça va surajouter et créer un effet d'encerclement énorme. Il faut savoir que ces machines font 200 mètres de haut. C'est-à-dire la hauteur de la tour Montparnasse."

"C'est inacceptable pour les gens de voir les Ardennes massacrées par toutes ces machines. Nous, on a fait notre part : on a déjà 250 machines en service dans le département. Et il y en a encore une centaine d'autorisée, mais encore non-bâtie."

Le bruit et... la lumière

L'organisateur de cette manifestation déplore aussi "des nuisances plus locales", notamment sonores, "même si ça s'est un peu amélioré dans le temps". Il pointe aussi "le clignotement des lampes en haut" des éoliennes "qui vous font un effet permanent de guirlandes de Noël toute l'année"

Dans son viseur également, l'objectif gouvernemental d'augmenter la part d'énergies renouvelables produites en France. "Ça nous pose problème car tout doit être fait dans des délais extrêmement courts. Les maires devront décider de zones favorables aux énergies renouvelables - toutes et pas seulement éoliennes - avec consultation de la population." (voir l'emplacement du futur parc sur la carte ci-dessous)

"On a peur que tout ça soit relativement guidé pour augmenter encore la part d'énergies renouvelables qui ne sont pas pilotables : ce sont celles-là qui nous gênent. On n'a rien contre les pompes à chaleur ou la géothermie, contre l'hydraulique. Mais celles qui sont non pilotables, l'électricité ne se stockant pas, nécessitent des solutions de remplacement qui sont le gaz et le charbon et qui donc émettent du CO2. Donc c'est anti-écologique : plus il y a d'éoliennes, plus c'est anti-écologique." Il cite l'exemple allemand

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité