Revin (08) : les nouveaux logements mettent en colère les habitants

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Champagne-Ardenne

À Revin, dans les Ardennes, de nouvelles habitations viennent remplacer les barres d'immeuble. On a recontruit plus petit, mais les nouveaux logements présentent certaines particularités : stores qui se ferment par l'extérieur, façades grisâtres. Les locataires demandent des améliorations.

"C'est complètement raté je vous dis. C'est une honte", s'emporte un riverain du quartier d'Orzy à RevinEntre les habitants, leurs représentants et le bailleur Habitat 08, les échanges tournent au dialogue de sourds.

La faute à des nouveaux logements au design particulier. En tout cas, cette opération ne laisse personne indifférent. En premier lieu les habitants du quartier d'Orzy qui sont au coeur de cette réhabilitation.

"Il y a des choses positives et des choses négatives. Bon, les escaliers extérieurs, quand ça va être la pluie, il va falloir voir", indique Nicole Bosquet, qui habite le quartier depuis 52 ans.

Même dans la grisaille de ce début de semaine, ces bâtiments ne passent pas inaperçus à Revin. Un vaste programme de rénovation urbaine qui redessine le visage de la ville. Seul problème, l'architecte n'a utlisé que des fusains, plutôt que des crayons de couleur.


"Bien sûr, on n'est pas utopique. Actuellement, les logements sont là", explique Jacky Sarrazin , secrétaire de la section locale du parti communiste. "On ne va pas les faire abattre en même temps que les anciens logements. Mais il faut faire le maximum, et c'est là que j'appelle Habitat 08 à venir en concertation y compris avec les élus et les habitants pour améliorer au maximum ce qui peut l'être."

Une réunion en mairie s'est tenue ce lundi en fin d'après-midi, mais la contestation ne s'estompe pas. Laid à l'extérieur, mais plutôt réussis à l'intérieur, ces logements sociaux ont semé le trouble dans une partie de la population.

Le bailleur se défend. Jacques Samoy, responsable communication Habitat 08, détaille : "Il y a une personne chargée du relogement qui écoute les locataires régulièrement, au moins trois jours par semaine. Donc c'est un boulot à plein temps pour répondre à leurs insatisfactions pour pouvoir y répondre et donner suite."
 
Des travaux d'amélioration sont prévus. En priorité le changement des stores au rez de chaussée. En effet, pour l'instant il faut être dehors pour les fermer.