Sedan : l'ARS "suspend provisoirement" les accouchements à la maternité

L'Agence régionale de santé du Grand Est a officialisé dans un communiqué daté du 30 mars la suspension provisoire des accouchements à Sedan, dans les Ardennes.

Les nombreuses actions menées, dont dernièrement une campagne de communication dans la presse nationale, n'ont pour l'instant pas suffi. L'Agence régionale de santé (ARS) du Grand Est annonce dans un communiqué ce jeudi 30 mars 2023 qu'elle "suspend provisoirement" les accouchements à la maternité de Sedan, dans les Ardennes.

Deux anesthésistes-réanimateurs qui exerçaient jusqu'ici dans l'établissement ont fait valoir leurs droits à la retraite. Pour l'instant, "aucune candidature n’a encore été réceptionnée, même si des contacts ont été pris", précise l'ARS.

Elle précise avoir pris la décision de suspendre les accouchements pour assurer la sécurité des femmes. "Toutes les autres activités sont maintenues (échographies, préparations à la naissance, consultations gynécologiques et pédiatriques...)", ajoute l'ARS.

"Nous ne baissons pas les bras"

Un nouveau point de situation doit être fait "d'ici deux semaines", indique le communiqué.

Le maire socialiste de Sedan, Didier Herbillon, espérait mercredi 29 mars que la réserve sanitaire puisse venir rapidement venir combler les postes vacants, le temps de trouver une solution plus pérenne. "Je rappelle que la réserve sanitaire n'a pas encore été mobilisée. Nous l'attendons fermement. On espère bien que d'ici 48 heures, elle sera présente : il y a un petit temps de latence", nous expliquait-il.

"Mais c'est pour une quinzaine de jours, pas plus, et c'est mobilisable pour des cas d'extrême urgence. Et j'ai l'impression qu'en haut-lieu, la maternité de Sedan n'est pas une urgence. Nous ne baissons pas les bras…"