Aube : Audrey Adam, l'assistante sociale tuée à Virey-sous-Bar, recevra la Légion d'honneur

La travailleuse sociale a été tuée à Virey-sous-Bar le 12 mai dernier, dans l'exercice de ses fonctions.

Une marche blanche a été organisée à Mergey dans l'Aube en hommage à Audrey Adam, assistante sociale, tuée dans le cadre de ses fonctions.
Une marche blanche a été organisée à Mergey dans l'Aube en hommage à Audrey Adam, assistante sociale, tuée dans le cadre de ses fonctions. © Chloé Barbaux / FTV

C'était il y a trois semaines. Près d'un millier de personnes s'étaient réunies à Mergey (Aube) en hommage à Audrey Adam, travailleuse sociale tuée dans l'exercice de ses fonctions le 12 mai dernier à Virey-sous-Bar. C'est à ce titre que l'Auboise sera nommée chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume. C'est le président de la République, Emmanuel Macron, qui l'a annoncé en personne dans un courrier au président du conseil départemental de l'Aube, Philippe Pichery. 

"Un acte très fort"

"Soyez assuré que j'ai personnellement donné des instructions pour que votre requête aboutisse dans les plus brefs délais. Le décret portant nomination d'Audrey ADAM dans l'ordre national de la Légion d'honneur paraîtra dans les prochains jours au Journal officiel", a écrit le chef de l'Etat. 

"Si elle ne peut, en rien, atténuer la douleur de la perte, cette décision du chef de l’État constitue assurément un acte très fort, tant pour les proches d’Audrey Adam, pour ses collègues et les élus du Département, que pour la communauté toute entière des travailleurs sociaux et médico-sociaux", a réagi le président du Conseil départemental dans un communiqué. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers social économie