JO de Paris 2024 : l'équipe chinoise d'athlétisme s'entraînera à Troyes durant le mois de juillet

Le département de l'Aube va accueillir une équipe olympique supplémentaire pour sa préparation en vue des JO de Paris 2024. On a appris ce mardi 23 avril qu'il s'agissait de l'équipe chinoise d'athlétisme.

Une délégation d'une soixantaine de personnes viendra de Chine jusqu'à Troyes (Aube), du 1er au 31 juillet 2024. Elle y préparera sa participation aux épreuves d'athlétisme des Jeux olympiques (JO) de Paris.

L'annonce a été faite par Philippe Pichery, président (DVD) du conseil départemental, ce mardi 23 avril. Il a vanté "une excellente nouvelle", le département mettant un point d'honneur à accueillir des équipes venues s'entraîner pour les Olympiades ou d'autres compétitions d'envergure "dans un cadre de vie agréable et reposant", selon un communiqué. 

Parmi les forces en présence, on retrouvera notamment Gong Lijiao (triple médaillée olympique de 2008 à 2020 pour le lancer de poids). Ainsi que Liu Shiying, qui a remporté l'or au lancer de javelot aux JO de Tokyo en 2020.

La Chine déjà présente

Cette arrivée olympique chinoise n'est toutefois par une totale nouveauté. Une autre équipe chinoise est arrivée le lundi 22 avril. Elle s'entraîne depuis le 22 avril, et doit rester un peu moins d'un mois.

Cette équipe de marche sportive composée de 27 membres participe à une compétition au début du mois de mai. Elle s'entraîne sur les bords des lacs en Champagne, et à l'occasion, sur les pistes athlétiques du stade Pierre Voillequin. Un nom qu'il faut retenir.

L'équipe chinoise arrivant en juillet sera logée au centre sportif de l'Aube (où siège par exemple l'Estac), récemment mise à niveau grâce à des fonds notamment départementaux. Les séances d'entraînement auront lieu au stade Pierre Voillequin susmentionné. Ces deux structures se trouvent à Troyes (Aube, voir la carte ci-dessous).

Les autres équipes olympiques accueillies au sein du département sont :

  • l'équipe olympique brésilienne de gymnastique
  • l'équipe paralympique brésilienne de gymnastique
  • l'équipe japonaise d'escalade

Les centres de préparation aux jeux (CPJ) se trouvent, outre Troyes, à Romilly, à Nogent, ainsi qu'en banlieue troyenne (Saint-Julien-les-Villas ou encore La Chapelle-Saint-Luc). Le département a aussi contribué au financement du Complexe international multisport et escalade (Cime), basé à Rosières (toujours en banlieue de Troyes, qui confirme son attractivité), et de la base nautique se trouvant au coeur du parc naturel de la Forêt d'Orient : on y pratique le kayak et l'aviron.

C'est plus généralement toute la Champagne-Ardenne qui est mise à contribution. Proche de Paris, il s'agit d'une région dotée de nombreuses infrastructures sportives (voir la carte ci-dessous).

Après les Jeux olympiques, le département de l'Aube compte tirer son épingle du jeu en continuant d'accueillir des équipes sportives internationales venues disputer des épreuves ou compétitions en France.