Journée contre les violences conjugales : une Auboise raconte son calvaire

Pendant vingt ans, une Auboise a subi la violence de son ex-mari. Dans un livre, elle raconte les insultes, les reproches, puis les gifles et les coups. Comme l'association troyenne Solidarité Femmes, elle se bat aujourd'hui pour que les victimes ne restent pas seules.

En ce mercredi 25 novembre, journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, une Auboise a accepté de témoigner devant nos caméras. Pendant vingt ans, Christelle a subi les humiliations et les violences physiques et verbales de son ex-mari.

Passée près de la mort

Celle qui vit aujourd'hui dans l'Aube, loin de son ancien bourreau, a publié en avril dernier un livre à compte d'auteur, avec l'aide d'un écrivain privé. Elle y raconte les insultes, les reproches, puis les gifles et les coups, jusqu'à cette nuit de viol en 2005 où elle passe très près de la mort.
Christelle porte alors plainte. Son agresseur a été condamné à cinq ans de prison, dont trois ans ferme après un procès à huis-clos.

Ne pas rester seule

Ne pas rester seule pour se reconstruire, c'est le conseil que toutes les victimes donnent. Depuis 2014, Solidarité Femmes et ses écoutantes sont installées rue du Palais de Justice à Troyes. En un an, l'association a connu une augmentation de 40% du nombre de femmes qui la sollicitent.

Un lâcher de ballons a eu lieu ce mercredi midi à Troyes en hommage aux 169 victimes de violences conjugales dénombrées en 2014. Dans notre région, deux femmes et un homme sont décédés l'an dernier sous les coups de leur conjoint ou conjointe.

Voir le reportage diffusé ce midi dans notre édition du 12/13

©France 3 Champagne-Ardenne

En France, une femme sur dix déclare avoir subi des violences conjugales. La mobilisation de chacune et chacun est donc essentielle : victimes ou témoins, appelez le 3919.

Un film-débat à Charleville

A l'occasion de cette journée contre les violences faites aux femmes, le film "Darling" avec Marina Foïs et Guillaume Canet, sera projeté ce mercredi après-midi, à 14 heures, au cinéma Métropolis de Charleville-Mézières.
Une projection-débat dont est partenaire le centre d'informations sur les droits des femmes et des familles des Ardennes. Sa directrice Céline Rousset était notre invitée ce mercredi midi.
©France 3 Champagne-Ardenne


L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité