Le Japon et le Brésil choisissent l'Aube pour préparer les Jeux olympiques de 2024

Le département de l'Aube va accueillir plusieurs délégations sportives à l'occasion des Jeux olympiques de 2024. Le Japon et le Brésil sont concernés.

On le savait, la Champagne-Ardenne sera une terre d'accueil pour les sportifs et sportives participant aux Jeux olympiques de 2024. Des précisions ont été apportées en ce qui concerne le département de l'Aube, le vendredi 9 décembre 2022.
Thierry Rey, ancien champion olympique de judo et conseil spécial pour les Olympiades de 2024, était présent quand Philippe Pichery, président du département, a annoncé que l'Aube serait une terre de jeux pour des délégations japonaise et brésilienne. La première doit arriver en 2023 (pour s'entraîner à l'escalade), la seconde en 2024 (celle-ci pour les paralympiques, avec 400 athlètes).
Le choix de l'Aube est un pari gagnant, puisque d'importants moyens ont été mis en place pour l'entraînement à l'escalade. D'autres équipes pourraient également y être sensibles.
Interrogé par Tiphaine Le Roux, journaliste à France 3 Champagne-Ardenne, Thierry Rey déclare que "c'est important que ces Jeux ne restent pas parisiens ou franciliens. Qu'ils appartiennent d'une manière ou d'une autre à tous les territoires." (voir le département sur la carte ci-dessous)


"On travaille beaucoup sur les centres de préparation des jeux, mais le programme des volontaires pourra aussi impacter les populations locales qui désirent participer. Sans oublier le relais de la flamme : le département a choisi d'y participer, et ça fera une grande fête populaire."
La population ne sera donc pas laissée de côté, loin de là, lors de ces Olympiades. Et l'Aube profite pleinement de la proximité de l'Île-de-France, où se dérouleront les épreuves.