Cet article date de plus de 6 ans

La CGT veut contrer le projet de restructuration du Technicentre dévoilé ce jeudi par Guillaume Pépy

Abasourdis par l’annonce d’une restructuration du Technicentre ferroviaire de Romilly-sur-Seine qui réduirait le site à 200 emplois sur 530, des responsables de la CGT ont présenté ce vendredi matin en assemblée générale une ébauche de contre-projet.
© France 3 Champagne-Ardenne
450 cheminots ont assisté à cette assemblée et ont beaucoup applaudi Bruno Charrier, leur secrétaire fédéral CGT et cadre au Technicentre. Celui-ci affirme qu’il est possible de préserver beaucoup plus d’emplois et de relancer le site historique malgré la baisse d’activité de la maintenance TGV et Corail. Ce contre-projet doit être finalisé avant l’été.

Aucun débrayage n’a été décidé pour le moment.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf emploi