Aube : le périmètre du port du masque obligatoire étendu, le variant anglais progresse

L'épidémie du COVID-19 fait apparaître, depuis plusieurs jours, une dégradation de la situation sanitaire dans l'Aube, notamment du fait de la diffusion rapide du variant anglais dans le département.

Agnes Pannier-Runacher secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'économie en visite dans la société bio-serenity qui fabrique des masques sanitaires dans l'Aube.
Agnes Pannier-Runacher secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'économie en visite dans la société bio-serenity qui fabrique des masques sanitaires dans l'Aube. © JEROME BRULEY, MaxPPP

Après avoir reculé, il revient. Le virus du Covid-19, dans sa version très contagieuse du variant anglais. Il est de plus en plus présent dans l'Aube. Les indicateurs de suivi de l'épidémie du COVID-19 font apparaître, en ce début mars, une dégradation de la situation sanitaire dans l'Aube, notamment du fait de la diffusion rapide du variant anglais dans le département. Le taux d'incidence est de 253,3 pour 100.000 habitants. Et le pourcentage du variant anglais est passé de de 53% à près de 70% en moins d'une semaine, selon l'ARS Grand Est.

Covid : taux d'incidence Grand Est
Infogram

Au vu de ces chiffres inquiétants, le préfet prend des mesures. "Ces circonstances conduisent, M. Stéphane ROUVÉ, préfet de l’Aube, à étendre, par arrêté préfectoral et après échange avec les élus des collectivités concernées, l’obligation de porter un masque, à compter du mercredi 3 mars 2021 au 31 mars 2021".

Voici la liste des villes concernées par l'obligation du port du masque à compter du 3 mars :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société