Aube : un incendie détruit trois salles d'un complexe de foot en intérieur (indoor) à La Chapelle-Saint-Luc

Un incendie s'est produit au sein d'un complexe sportif notamment dévolu au football en intérieur (indoor), ce lundi 13 septembre à partir de minuit. Il s'agit du Centre Indoor S3 situé à La Chapelle-Saint-Luc (Aube), commune de l'agglomération troyenne.
Le complexe de football en intérieur où s'est produit l'incendie. On voit la suie incrustée au-dessus du montant des deux fenêtres ouvertes.
Le complexe de football en intérieur où s'est produit l'incendie. On voit la suie incrustée au-dessus du montant des deux fenêtres ouvertes. © Tiphaine Le Roux, France Télévisions

Un complexe sportif a été touché par un incendie, ce lundi 13 septembre 2021 au milieu de la nuit. On y pratique notamment le football en intérieur (ou foot indoor), sur trois terrains, mais pas seulement.

Les faits se sont produits dans la zone industrielle et commerciale de La Chapelle-Saint-Luc (Aube). Le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) a été contacté peu après minuit, à 00h10 précisément. France 3 Champagne-Ardenne l'a appelé pour faire le point.

Trois salles se sont embrasées selon les pompiers : l'une contenait des vestiaires, une autre servait pour des réunions, et du fitness était pratiqué dans la dernière. Elles se trouvaient dans le centre Indoor S3 situé à l'angle de la rue Antoine Lumière et de l'impasse Auguste Lumière (visible sur la carte ci-dessous).
 


Deux fourgons pompe-tonne (camions de pompiers) ont notamment été mobilisés. L'intervention a duré quatre heures et nécessité un effectif de 20 personnes. On ne rapporte aucune personne blessée.

La durée de celle-ci s'explique par le fait que les pompiers devaient s'assurer "que tout était bien éteint" parmi les décombres. Et qu'il fallait être sûr de l'intégrité du bâtiment, "doté d'une structure métallique : il y avait un risque de fragilité"
 

L'entrée du complexe, restée ouverte après l'incendie.
L'entrée du complexe, restée ouverte après l'incendie. © Tiphaine Le Roux, France Télévisions


On ignore encore la cause du sinistre. La police a ouvert une enquête. Le premier adjoint au maire, Jean-Paul Bronn, était d'astreinte cette nui-là. Il a tenu à être présent sur les lieux, dès 1h00. 

"C'est important, pour nous, cet établissement. On voulait soutenir le gérant. Il accueille une soixantaine de nos gamins..." L'intérieur du complexe est décrit comme "dévasté" et risque de ne pas rouvrir de sitôt. D'autant que les pompiers "bloquent les lieux pour l'enquête"

"Ce n'était pas un petit incendie. Ça ne va plus être exploitable pendant des semaines, peut-être des mois. Ça ne va pas se remettre en route demain..." L'équipe municipale est en train de réfléchir à "organiser une substitution", une piste, "mettre des locaux à disposition", est notamment étudiée.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers football sport