Coronavirus : un foyer de 25 cas recensés dans un Ehpad près de Troyes

Un nouveau foyer d'infection de Covid19 a été détecté dans un Ehpad à Pont-Sainte-Marie (Aube). 25 personnes ont été infectées. Des symptômes sont apparus début mai sur des résidents. Des mesures de confinement ont été prises rapidement. 

25 cas de Covid19 ont été recensés dans cet Ehpad près de Troyes.
25 cas de Covid19 ont été recensés dans cet Ehpad près de Troyes. © CH Boudet - FTV
L'Ehpad Notre-Dame de Nazareth à Pont-Sainte-Marie près de Troyes dans l'Aube tente à tout prix de ne pas revivre le cauchemar du covid19. Pourtant, le virus a refait son apparition dans les chambres de l'établissement au début du mois de mai. Un foyer épidémique a été établi officiellement, et les visites des personnes extérieures sont désormais interdites. Puisque 25 résidents ont présenté des symptômes d'infection, selon le docteure Michelle Collard, du centre hospitalier de Troyes. Sur les 25 cas, "il y a eu deux ou trois décès" annnonce la direction de l'hôpital, ce mercredi 27 mai. Depuis le début de la crise sanitaire, 11 décès ont été recensés sur les 275 personnes accueillies dans cet Ehpad qui dépend de l'hôpital de Troyes. 

Le 15 mai tous les patients concernés sur place ont été placés à l'isolement. "Ils présentaient des symptômes comme de la fièvre, une agitation anormale. On a pensé au cluster car il y avait plusieurs cas dans un même service, poursuit le docteur Collard.

On a regroupé les patients symptomatiques, ils ont été prélevés, l'équipe soignante a été renforcée, pour éviter les contacts.
-Docteur Michelle Collard, centre hospitalier de Troyes 

 

Mais les soignants rentrent chez eux le soir. Alors que l'établissement était sorti d'affaire, cette rechute a été vécue difficilement chez les soignants sur place, déjà fatigués par des mois intenses.  "Oui, c'était un peu deséspérant, mais on a retroussé nos manches, poursuit la médecin, on sait que la grande vague de Covid19 se termine, la deuxième vague ne réapparaît pas, mais on sait qu'il faut désormais vivre avec le virus, et qu'il y aura de manière aléatoire des patients qui vont être atteints". 
 
La direction de l'Ehpad a suspendu toute visite extérieures depuis l'apparition du cluster début mai.
La direction de l'Ehpad a suspendu toute visite extérieures depuis l'apparition du cluster début mai. © FTV

Ce mercredi 27 mai on comptait 43  clusters en France. Mais pour l'instant pas plus de décès que d'habitude. Selon les responsables de l'établissement Notre Dame de Nazareth à Pont-Sainte-Marie, la situation évolue dans le bon sens, le cluster serait en phase décroissante. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter