• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Coupe de France de football. L'Estac se qualifie pour les 8e de finale face à Saint Etienne

Stade de l'Aube / 24 janvier 2018 / © Brice Bachon / France 3 Champagne-Ardenne
Stade de l'Aube / 24 janvier 2018 / © Brice Bachon / France 3 Champagne-Ardenne

L'Estac se qualifie pour les 8e de finale de Coupe de France face à Saint-Etienne ce mercredi soir. Une qualification que les Troyens emportent grâce aux tirs aux buts et deux parades de leur gardien Mamadou Samassa, à domicile au Stade de l'Aube.

Par Florence Morel

"On va se positionner comme une équipe de Ligue 2 qui voudrait faire sortir une équipe de Ligue 1", déclarait l'entraîneur de l'Estac au début de la rencontre contre l'AS St Etienne. Un positionnement qui s'explique le palmarès des Stéphanois : dix titres de Champions de France et six Coupe de France. Finalement, les outsiders troyens se qualifient aux tirs au but (4-3).



Pourtant, le glorieux palmarès n'a pas servi aux Verts, venus avec des supporters qui ont animé les tribunes du Stade de l'Aube presque vide ce mercredi soir. Menés 1 à 0 en début de partie, les Stéphanois ne parviendront pas à venir à bout de la défense troyenne.

Troyes ouvre le score sur penalty


Agressive dès le début de la première mi-temps, l'AS Saint-Etienne n'a pas réussi à s'imposer. Avec trois défenses successives durant les quatre premières minutes, l'Estac n'a rien laissé passé.

Après quelques minutes de passivité, l'Estac décide finalement d'avancer vers les buts adverses. A la 22e minute, l'attaquant troyen se dirige vers la surface de réparation. Le gardien stéphanois se rue sur lui et le fait tomber. La sanction est sans appel, ce sera un penalty en faveur des Aubois, accordé à Benjamin Nivet, qui le transforme, et Jessy Moulin, écope d'un carton jaune.



A la fin de la première période, les Troyens sortent avec le sourire, menant 1 à 0. C'était sans compter la réplique de Verts : à la 48e minute, trois minutes seulement après le début de la seconde mi-temps, Maiga égalise sur un centre de Mamba.


Egalisation en début de seconde période


Les tentatives troyennes et stéphanoises n'y feront rien : les deux équipes se talonnent sans parvenir à se dépasser. Malgré de belles attaques, toutes contrées, aucun ne parvient à se démarquer, menant logiquement à des prolongations. 

Avec une première période de prolongation sans occasion de buts, l'Estac et l'AS Saint-Etienne se dirigent tout droit vers les tirs au but. Et les plusieurs tentatives, dont une stéphanoise, signée Söderlund et placée à 5 m des filets troyens, n'y feront rien. Et même si le ton monte dans les deux dernières minutes de jeu, rien ne passe. A deux reprises, Saint-Etienne ne parvient pas à glisser le ballon dans les filets troyens. De son côté, l'Estac n'arrive pas à concrétiser. 

Deux parades de gardiens s'enchaînent. Après l'ouverture gagnante de Pogba pour Saint-Etienne, le premier tireur troyen manque sa frappe. Puis le Stéphanois Söderlund manque lui aussi sur une parade du gardien troyen. Finalement, grâce à deux arrêts consécutifs de Samassa, le collectif troyen se qualifie pour les 8e de finale. 








A lire aussi

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus