Déconfinement - Troyes : trois idées pour s'aérer dans un rayon de 100 km

Vues sur l'église Saint-Maurice de Sens, le vignoble de Chablis et le sentier des rainettes des marais de Saint-Gond. / © Jérémie Fulleringer - MaxPPP / B. Bönsch - MaxPPP / Céline Lang - France télévisions
Vues sur l'église Saint-Maurice de Sens, le vignoble de Chablis et le sentier des rainettes des marais de Saint-Gond. / © Jérémie Fulleringer - MaxPPP / B. Bönsch - MaxPPP / Céline Lang - France télévisions

Depuis le 11 mai, vous pouvez vous déplacez sans attestation dans votre département ainsi que dans un rayon de 100 km hors département. Si des incertitudes subsistent quant à la réouverture de certains sites de la région, voici trois idées de sorties pour vous aérer l’esprit autour de Troyes. 

Par Céline Lang

Depuis le lundi 11 mai, chacun peut se déplacer sans attestation dans les limites de son département ou dans un rayon de 100 km autour de son domicile hors département. Autour de Troyes, les limites sont définies à quelques kilomètres près, par Auxerre et Montbard au Sud, Chaumont et Joinville à l’Est, Epernay et Châlons-en-Champagne au Nord et s’arrêtent juste avant Fontainebleau à l’Ouest.

Si le déconfinement est sans conteste l’occasion de voir ses proches, ses amis, sa famille (dans la limite de 10 personnes maximum en même temps), c’est aussi une bonne opportunité de prendre l’air et de découvrir ou re-découvrir les merveilles proches de chez soi.

Voici donc trois idées d’activités à pratiquer seul, en couple, en famille ou entre amis dans un rayon de 100 km autour de Troyes.


1. Chercher le chat de la mère Michel à Sens

La ville de Sens, dans le département de l’Yonne, est surtout connue pour sa cathédrale gothique, la première au monde à avoir été bâtie, au XIIe siècle. Elle se distingue par sa magnificence, son élégance et un certain mystère, qui émane de ses sculptures extérieures, parfois mythologiques ou exotiques.

Mais il peut être parfois difficile de motiver toute la famille pour aller visiter une cathédrale, alors pourquoi ne pas leur parler du chat de la mère Michel ? Aucun rapport, me direz-vous, si ce n’est cette visite interactive et autonome de la ville proposée par l’Office de tourisme de Sens. 17 étapes et 23 défis à relever pour toute la famille pour retrouver le chat perdu, le tout guidés par une application, gratuite, elle aussi : GuidiGo.
 
Vue sur l'église Saint-Maurice, à Sens, dans l'Yonne / © B. Bönsch / MaxPPP
Vue sur l'église Saint-Maurice, à Sens, dans l'Yonne / © B. Bönsch / MaxPPP

Le principe est simple : une fois l’application téléchargée, vous recherchez la ville de Sens, tombez sur le parcours de la Mère Michel, le téléchargez pour en bénéficier hors connexion et c’est parti !

Vous voilà à la recherche d’animaux changés en pierre sur les façades des bâtiments. Vous voilà devant la cathédrale, le marché couvert, l’Auberge de la Pomme d’Or, la ruelle Laurencin…  Parfois, on vous demandera de relever des challenges, de prendre des photos, le tout, pour collecter de précieux indices pour savoir où est détenu le fameux chat (qui, apprend-on, ne s’était pas perdu mais avait été volé)…
Captures d'écran du circuit "A la recherche du chat de la mère Michel" édité par l'office du tourisme de Sens sur l'application GuidiGo / © Office du tourisme de Sens / GuidiGo
Captures d'écran du circuit "A la recherche du chat de la mère Michel" édité par l'office du tourisme de Sens sur l'application GuidiGo / © Office du tourisme de Sens / GuidiGo


Et si vous en redemandez, trois autres parcours sont disponibles dans le Sénonais :Enfin, si la nature finit par vous appeler après toutes ses émotions, n’hésitez pas à quitter la ville : de belles balades vous attendent dans les alentours. 
 


2. Quitter un instant les bulles pour découvrir le terroir du Chablis

A quelques encablures au sud de Troyes s’ouvre un autre monde : la Bourgogne et ses climats classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, le 4 juillet 2015, en même temps que les coteaux, caves et maisons de Champagne. L’occasion de découvrir un vignoble frère et ses particularités : le Chablis et ses 47 climats.

Rien à voir avec la météo, un climat étant un terme typiquement bourguignon qui désigne un lieu-dit où la culture de la vigne est historique. Cette histoire, mêlée à des conditions géologiques et climatiques particulières et le travail des vignerons, donne toute sa spécificité aux vins, à consommer, bien sûr, avec modération (surtout si vous faites cette virée en voiture !)

Pourquoi donc ne pas emmener son palais en voyage grâce à ce terroir bourguignon d’une grande richesse ? D’autant que, sur la route des vins de Chablis, de nombreux vignerons vous accueillent dans le respect de la distanciation sociale et des gestes barrière. A Beine, par exemple, au domaine Alain Geoffroy, toutes les précautions sont prises pour accueillir les dégustateurs : gels, masques, désinfection régulière. "Il vaut tout de même mieux que les gens passent un petit coup de fil avant, nous explique dans un sourire la fille de la maison, Nathalie. Pour être sûr de ne pas se croiser. On peut accueillir un groupe de 5-6 personnes maximum, après cela deviendra compliqué, mais on sera ravi d’accueillir les visiteurs !"
 
Vue sur le vignoble de Chablis, dans l'Yonne. / © Jérémie Fulleringer - MaxPPP
Vue sur le vignoble de Chablis, dans l'Yonne. / © Jérémie Fulleringer - MaxPPP

Même chose du côté du domaine Angst, à Pontigny, situé tout près de l’Abbaye éponyme, le plus grand édifice cistercien encore intact aujourd’hui. Le domaine était d’ailleurs ouvert pendant le confinement, même si Céline Angst avoue "ne pas avoir vu grand monde pendant cette période, hormis quelques clients réguliers". Elle espère aujourd’hui un retour des touristes…

Les domaines Gueguen à Préhy ou William Fèvre à Chablis, sont, à titre d’exemple, eux aussi ouverts à la dégustation, à partir du 18 mai prochain, pour ce dernier.

D'ailleurs, tous les villages viticoles méritent sans conteste que l'on s’y arrête pour leur patrimoine historique ou pour flâner dans leurs rues pleines de charmes, souvent bordées de rivières, lors de petites escales dans votre virée œnotouristique. Enfin, rien n’empêche non plus de sortir des routes goudronnées pour aller prendre l’air dans le vignoble ou pourquoi pas le long du canal nivernais, un oasis de fraîcheur.
 


3. A la poursuite de la rainette dans les marais de Saint-Gond

Si, après cette virée en Bourgogne, les bulles champenoises vous manquent, pourquoi ne pas vous tourner vers un terroir méconnu du Champagne : le Sézannais ?

1.500 hectares de vignes dans le prolongement de la côte des Blancs, aux paysages riches et variés, entrecoupés par deux rivières : le Surmelin et le Petit Morin. La nature du sol y est différente, et c’est donc le Pinot Meunier qui domine ici, quand le Chardonnay est roi dans le reste de la Champagne. Vignes, forêts, étangs et marais enrichissent les promenades et les milieux naturels y sont étonnants, comme c’est le cas pour les marais de Saint-Gond.
 
Dans cette vaste zone humide, classée Natura 2000, vous trouverez des tourbières, des mares, des prairies humides et sèches qui abritent parmi les plus rares espèces de faune et de flore de France. Des oiseaux, des libellules, des papillons, des batraciens, mais aussi des orchidées ou des fleurs protégées au niveau national, comme l’œillet superbe ou la renoncule grande douve. Traversée d’est en ouest par le Petit-Morin, aujourd’hui canalisé, c'est une région d'eau drainée plus au sud par des affluents de l’Aube. Le Mont-Août offre le meilleur point de vue sur ses paysages.

Un sentier de découverte, baptisé le sentier des rainettes, se situe au cœur de la réserve naturelle du Marais de Reuves et vous permet de découvrir ce milieu naturel si fragile. Le départ du sentier se fait à environ 500 mètres du village de Reuves, en direction de Villevenard. La rainette arboricole (petite grenouille verte), mascotte de la réserve, vous accompagnera dans la promenade et vous aidera, à chaque étape, à lever le voile sur tous ses secrets. Saviez-vous par exemple que l’on trouve de l’or noir dans le marais ? Attention, cependant, de bien vérifier avant d'emprunter ce sentier, qu'il est accessible : il n'a pas pu être correctement entretenu pendant le confinement. Renseignez-vous sur place.
 
Le sentier des rainettes au cœur de la réserve naturelle de Reuves dans la Marne. / © Céline Lang / France Télévisions
Le sentier des rainettes au cœur de la réserve naturelle de Reuves dans la Marne. / © Céline Lang / France Télévisions

Si le sentier des rainettes s'avère impraticable le jour de votre sortie, sachez enfin que plusieurs autres randonnées sont à découvrir sur le site visorando.com qui vous guideront à travers le Sézannais, à la découverte des marais, des rivières, des abbayes, des menhirs, parfois, qui agrémentent les paysages.

Alors, prêts pour la balade ?

Retrouvez sur la carte ci-dessous les trois espaces que nous vous proposons de découvrir. N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour obtenir plus d'informations ainsi que les itinéraires pour vous y rendre ! 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus