La jeune fille au pair tuée à Londres était bien Sophie Lionnet, une Troyenne de 21 ans

© Sophie Lionnet (Facebook)
© Sophie Lionnet (Facebook)

Le 20 septembre dernier, le corps d'une jeune fille au pair calciné était retrouvé dans le jardin de ses employeurs à Londres. La police londonienne confirme aujourd'hui qu'il s'agit bien de Sophie Lionnet, une Troyenne de 21 ans.

Par F.M. avec AFP

"La victime a été formellement identifiée comme étant Sophie Lionnet, 21 ans, de Wandsworth (sud-ouest de Londres). Elle est originaire de Troyes", a déclaré aujourd'hui Scotland Yard. Le corps entièrement calciné de la jeune fille au pair avait été retrouvé le 20 septembre dernier dans le jardin de ses employeurs. Les deux Français ont été arrêtés et sont aujourd'hui inculpés pour meurtre.

Une marche blanche organisée dimanche


Le drame a beaucoup ému la communauté française vivant au Royaume-Uni. De nombreux témoignages appuyaient la thèse selon laquelle la jeune fille était exploitée par ses deux employeurs.

Une page et un groupe Facebook ont d'ailleurs été créée par des proches de la victime. Ils organisent une marche blanche dimanche prochain à Londres en mémoire de Sophie Lionnet.

Sabrina Kouider, 34 ans et Ouissem Medouni, 40 ans, ont comparu la semaine dernière devant le tribunal de l'Old Bailey à Londres.

Une première audience aura lieu le 20 décembre et le procès se tiendra en mars 2018.

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec... Farouk Madaci, entraineur à l'Efsra de Reims

Près de chez vous

Les + Lus