L'Estac au bord de la relégation après les débordements et l'arrêt du match contre Valenciennes

Le match de football de Ligue 2 opposant l'Estac de Troyes (Aube) au Valenciennes FC (Nord) a été interrompu à quelques minutes de la fin vendredi 3 mai 2024 après que des fumigènes ont été tirés sur la pelouse. Le club est tout proche d'une relégation en National.

Alors que le score était d'un but partout et qu'il ne restait que quelques minutes à jouer, le match entre Troyes et Valenciennes, comptant pour la 36e journée de Ligue 2, a été interrompu vendredi 3 mai 2024.

L'arbitre, Olivier Thual, a pris cette décision après que des fumigènes ont été jetés sur la pelouse. Il avait déjà interrompu la rencontre pendant un quart d'heure une première fois après une première série d'envois de fumigènes.

Dépités par l'attitude de leurs supporters, certains joueurs de Troyes ont renvoyé quelques fumigènes dans la tribune d'où ils étaient partis. Dans un communiqué publié après ces incidents, l'Estac "condamne les agissements d'une minorité de supporters". "Le contexte de déception des supporters n'excuse ni n'atténue ce comportement, et nous attendons maintenant de connaître les décisions de la part des autorités du football".

Une relégation en National toute proche

Nous avons sollicité le club, ce samedi 4 mai au lendemain des incidents, il ne souhaite pas communiquer davantage. Le maire Les Républicains de Troyes, François Baroin, indique ce samedi en fin de matinée que "les débordements d'hier soir doivent être condamnés avec la plus grande fermeté".

"Malgré la saison sportivement éprouvante qu'a traversé l'Estac, il y avait hier soir au stade des familles et des enfants, qui venaient simplement assister à un match de foot. Nous ferons le point avec le club, en lien avec les services de l'État, pour garantir les conditions de pleine et entière sécurité pour que de tels événements ne se reproduisent plus", ajoute l'élu.

Comme supporter, je redis ma grande tristesse de voir le club descendre en National. Il faudra reconstruire.

François Baroin, maire LR de Troyes

La Ligue 2 va passer de 20 à 18 équipes la saison prochaine, il y aura quatre descentes directes en National après la dernière journée de championnat. En cas de défaite sur tapis vert, l'Estac serait condamné à la relégation en National à deux journées de la fin.

Ce serait un coup dur pour le club propriété de City Football Group. City Group, qui possède également par exemple le club de Manchester City, avait racheté l'Estac en 2020, alors que le club était en deuxième division. Sacré champion de France de Ligue 2 en 2021, l'Estac était remonté dans l'élite pour les saisons 2021-2022 et 2022-2023, avant de retrouver la Ligue 2 cette saison.