Le Festival de Cannes des enfants s'est déroulé près de Troyes

Publié le
Écrit par Vincent Ballester .

Quatre films ont été visionnés et départagés à l'occasion d'un équivalent du Festival de Cannes, mais pour les enfants âgés de moins de 12 ans. La cérémonie s'est déroulée à La Chapelle-Saint-Luc (Aube), le samedi 5 novembre.

La Croisette délocalisée à La Chapelle-Saint-Luc (Aube). C'est ce qu'on pourrait penser en entendant parler de Charlie Chapelain (un Chapelain est un habitant de cette commune).

C'est le nomme donné à une version officieuse du Festival de Cannes, réservée aux enfants âgés de moins de 12 ans. Quatre films, des courts-métrages sur le thème des super-héros, étaient présentés.



En lieu et place du célèbre Palais des festivals : le centre culturel Didier Bienaimé. Les enfants réalisateurs et acteurs viennent de quatre services périscolaires de la ville, et ces derniers ont accueilli les familles venues voir les films avec des costumes de Charlie Chaplin (l'acteur cette fois) ou de Rabbi Jacob (voir le lieu du festival sur la carte ci-dessous).





"J'ai adoré tourner ce projet", confie Hans. "C'était merveilleux." Quant à Titouan, il a "manipulé la caméra, la perche, et joué un rôle". Les décors en carton font illusion à merveille, quand ce n'est pas carrément des effets spéciaux montés sur des fonds verts. De l'élaboration du scénario au montage final, le résultat est de haute facture.



Le studio EcuProd, basé dans le département de l'Aube, était à la manœuvre pour transformer les élèves en cinéastes du XXIe siècle. Paul Plumat, du studio, a déclaré au micro de Tiphaine Leroux, journaliste à France 3 Champagne-Ardenne, qu'"aucun court-métrage ne se ressemble. Les enfants ont tout tourné et écrit. C'est très original, ça part même parfois un peu loin."



Outre rapprocher la jeunesse au septième art, l'exercice permet à certaines et certains de braver leur timidité et oser prendre la parole ou des initiatives. Une invitation au Grand Rex, pour tous les enfants, viendra conclure la découverte de ce monde.



Les films étaient intitulés :

  • Small boy
  • L'Ombre à la lumière
  • La Météorite magique
  • Les Héros de la vie



C'est ce dernier qui a été primé. La périscolaire de l'école Jean Jaurès avait voulu mettre à l'honneur un type bien particulier de super-héros : pompiers et corps médical notamment.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité