Meurtre de St-Martin d'Ablois : Sylvain Dromard condamné à 30 ans en appel, Murielle Bonin acquittée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Raphaël Doumergue
Dernier jour d'audience au procès en appel pour Sylvain Dromard et Murielle Bonin. Le verdict est attendu dans la soirée.
Dernier jour d'audience au procès en appel pour Sylvain Dromard et Murielle Bonin. Le verdict est attendu dans la soirée. © Thierry Doudoux / France 3 Champagne-Ardenne

Coup de théâtre au procès en appel des "amants diaboliques" : Après 2h45 de délibération, les jurés acquittent Murielle Bonin et condamnent Sylvain Dromard à 30 ans de réclusion criminelle.

Le procès en appel de Sylvain Dromard et Murielle Bonin, aux assises de l'Aube à Troyes, aura duré dix jours. Et connu un épilogue surprenant avec l'acquittement de Murielle Bonin, l'ancienne maîtresse de l'accusé. Retour sur la dernière journée d'audience : 

19H30 : Murielle Bonin, ressort libre de la maison d'arrêt de Châlons-en-Champagne où elle était détenue depuis un peu plus d'un an, entourée de son frère, de son nouveau compagnon, de son avocat et d'amis... 

durée de la vidéo: 02 min 52
La réaction de Murielle Bonin après son acquittement, ©France 3 Champagne-Ardenne


17H35 : Les jurés reviennnent et annoncent leur verdict : Sylvain Dromard est reconnu coupable du meurtre de sa femme. Il est condamné à 30 ans de reclusion criminelle. Murielle Bonin est acquittée et remise en liberté. Les sept jurés ne la reconnaissent pas complice dans le meurtre de Laurence Dromard. Selon eux, les éléments à charge sont insuffisants.

14H30 : Reprise d'audience, les jurés écoutent une dernière fois les accusés prendre la parole et clamer leur innocence, puis se retirent pour délibérer.

14H00 : Me Alaimo finit sa plaidoirie. Elle demande aux jurés d'acquitter Sylvain Dromard. Selon elle, il y a doute et le doute doit lui profiter. L'audience est suspendue.

12H55 : Pour conclure sa plaidoirie, Me Miravete continue de demander l'acquittement de sa cliente. C'est désormais au tour de Me Rosa Alaimo de prendre la parole pour défendre Sylvain Dromard.

11H05 : Début de la plaidoirie de Me Simon Miravete, l'avocat de Murielle Bonin. En première instance, l'avocat rémois avait demandé l'acquittement de l'ancienne maîtresse de Sylvain Dromard. 

10H 30 : Ce mercredi matin, dans ses réquisitions, l'avocat général a demandé à ce que soient confirmées les peines de prison infligées en première instance : 30 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Sylvain Dromard et 18 ans à l'encontre de Murielle Bonin, pour complicité.

Sylvain Dromard est accusé de l'assassinat de sa femme, coiffeuse, en juillet 2010 avec la complicité de son ex-maîtresse.

 

Rappel des faits
Le premier procès se tient du 27 juin au 1er juillet 2016 devant la cour d'assises de Reims. Pendant cinq jours, la Justice va essayer de déterminer qui a tué la coiffeuse, Laurence Dromard. Au terme d'une semaine d'audience, et après 5 heures de délibéré, Sylvain Dromard, le mari de la défunte est condamné à 30 ans de réclusion criminelle. Murielle Bonin, son ancienne maîtresse, à 18 ans pour complicité. A l'origine, le procès aux assises de la Marne de Sylvain Dromard et de son ancienne maîtresse Murielle Bonin devait se dérouler à Reims les 3, 4 et 5 février. Mais l'accusé a été victime d'un très grave accident de la route deux jours avant le début de l'audience. Sylvain Dromard avait été mis en examen pour l'assassinat de son épouse 4 mois après le drame. Son corps ensanglanté avait été retrouvé à son domicile en juillet 2010. Néanmoins, depuis le début de cette affaire, il a toujours nié les faits. C'est sa maîtresse, Murielle Bonin qui avait dénoncé Sylvain Dromard. Pour sa part, elle avait été mise en examen pour complicité.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.