Une opération de déminage en cours à Saint-Julien-les-Villas

Sur une zone située derrière Marques Avenue, les engins de chantiers nettoient le terrain sous la surveillance des services de déminage. / © Brice Bachon / France 3 Champagne-Ardenne
Sur une zone située derrière Marques Avenue, les engins de chantiers nettoient le terrain sous la surveillance des services de déminage. / © Brice Bachon / France 3 Champagne-Ardenne

Débutée le 15 mai, une opération de déminage va durer jusqu’au 22 juin à Saint-Julien-les-Villas, près de Troyes. Même si la probabilité est faible, une évacuation préventive pourrait être ordonnée en cas de découverte d’une bombe.

Par IG acec Brice Bachon

Une opération de déminage a débuté cette semaine à Saint-Julien-les-Villas, derrière Marques Avenue.

Ce quartier doit accueillir trois projets dans les années à venir : une maison de retraite, une maison de santé et un collège privé. Il faut donc sécuriser la zone avant d’attaquer les travaux.

Une zone bombardée par les américains

Le 3 août 1944, l’armée américaine bombardait ce quartier occupé par les Allemands. 92 tonnes de bombes sont larguées, détruisant une quarantaine de maisons.

Même si la probabilité qu’il reste des bombes actives est faible, des précautions sont à prendre. A l’époque, près de 15% des bombes lâchées n’explosaient pas.

De possibles évacuations de la zone

On peut trouver deux types de bombes dans ce genre de fouilles : des bombes classiques, dont le mécanisme peut être désamorcé par les démineurs, et des bombes piégées, très sensibles, qui doivent être déclenchées sur place.

Mais "ce risque est très faible", indique Jean-Michel Viart, maire de Saint-Julien-les-Villas. Dans ce cas précis, l’évacuation serait obligatoire.

© Brice Bachon / France 3 Champagne-Ardenne
© Brice Bachon / France 3 Champagne-Ardenne


Les fouilles ont commencé allée du Château des Cours. Des engins de chantiers nettoient le terrain sous la surveillance des services de déminage du ministère de l'Intérieur.

L’opération va durer un peu plus d’un mois jusqu’au 22 juin prochain.
 

Voir notre reportage ci-dessous:



 

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus