Rodéo sauvage : un motard qui a poursuivi et tué une vache passe au tribunal

Publié le Mis à jour le

Un motard est accusé d'avoir poursuivi et tué une vache au cours d'un rodéo sauvage en 2021. Il est jugé au tribunal correctionnel de Troyes (Aube), le mercredi 6 juillet.

C'est une affaire de maltraitance animalière comme on voit peu qui est jugée à Troyes (Aube). Le mercredi 6 juillet 2022, le tribunal correctionnel va auditionner un homme à qui l'on reproche d'avoir tué une vache.

Ladite vache a succombé après une véritable course-poursuite menée à moto. C'était au cours d'un rodéo sauvage.

Les vaches (dont celle concernée) avaient été dérangées par une escouade de motards, qui ont "cassé" la barrière d'un pré et roulé à l'intérieur pour effrayer les bovins : la malheureuse vache s'était alors écartée de son troupeau. Les faits se sont produits à Essoyes (Aube), dans la nuit du 23 au 24 août 2021 (voir sur la carte ci-dessous).



Deux qualifications juridiques pourraient être retenues. Il existe les mauvais traitements sur les animaux (article R654-1 du code pénal, jusqu'à 750 euros d'amende); et les actes de cruauté (article L521-1 du code pénal, jusqu'à 45.000 euros d'amende et trois ans d'emprisonnement). Mais ce second cas est plus compliqué à retenir, comme l'avait prouvé l'affaire Bob le yorkshire

L'association de défense animalière Stéphane Lamart est partie à ce procès, et est représentée par l'avocat Patrice Grillon. L'audience s'est tenue à 13h30, mais a été renvoyée au mercredi 15 février 2023 car le prévenu souhaitait bénéficier du conseil d'un avocat.