Troyes : les choristes déçus du report des Nuits de Champagne du fait du coronavirus

La décision a fait l’effet d’une douche froide chez les choristes : prévu initialement du 18 au 24 octobre 2020 à Troyes dans l’Aube, la 33e édition du  Festival des Nuits de Champagne qui associe concerts et chant choral doit être reportée pour l’essentiel à 2021. 

Fin octobre 2019, déambulation insouciante des choristes dans les rues de Troyes
Fin octobre 2019, déambulation insouciante des choristes dans les rues de Troyes © Tiphaine Le Roux

D’année en année, ils reviennent à Troyes. Pas cette fois. La 33e édition des Nuits de Champagne, emblématique festival troyen qui mêle des concerts et une semaine de chant choral est annulée. "Je suis forcément déçue. Je n’avais pas encore fait le deuil de l’événement" lance Jane Laurent. Membre d’une chorale en région parisienne, Jane est adepte du Grand Choral, cette « messe » de la chanson d’auteur où l’on prépare un spectacle à 900. Elle  n’était pas la seule à attendre avec impatience l’annonce d’une éventuelle ouverture d’inscription, ou le report, acté désormais. Comme elle, Xavier Coelembier encaisse la nouvelle. «  Je comprends mais je regrette… C’est vraiment notre bol d’air avant l’hiver. Ce sera un gros manque!" 

Jane renchérit :"Autant de gens côte à côte c’est vrai que ça paraissait impensable…  Mais j’ai un petit côté bisounours qui me faisait encore espérer, ça nous tient tellement à cœur !  Jane estime néanmoins qu'elle va surveiller le site du Festival." S’ils organisent des formes réduites avec moins de chanteur je saute dessus !"

A Nantes, Charlotte Henrio n’est pas surprise. Présidente de la chorale les Frappés du sol (150 personnes) elle a été rapidement confrontée à la réalité : "C’est impossible de trouver des salles trois fois plus grandes qui permettent de respecter les règles sanitaires. J’ai moi-même de grosses incertitudes sur mes spectacles de novembre ! Au pire, je me contenterai des vidéos confinées à distance."

Champagne d'Higelin par les Frappés du Sol (ou Confinés du Sol)

En la matière il faut dire que la chorale a bien travaillé, notamment sur un titre d'Higelin qui résonne dans le Grand Est : Champagne.  

A l'année prochaine!

Même frustration pour ceux qui ont goûté pour la première fois à cette formule unique lors de l’édition 2019. A Villefranche-sur-Saone, Khadoudja Megadi  est particulièrement heureuse d’avoir traversé ces mois de crise sanitaire : elle a des soucis d’asthme et elle est restée très confinée. Même si elle n’envisageait pas de se déplacer à l’automne,  elle continuait de suivre quotidiennement les informations de Chanson Contemporaine pour savoir si elle aurait la chance de regarder les copains.  "C’est une telle organisation que c’est impossible d’annuler au dernier moment, cela parait logique… Avec les ados que je dirige pour chanter on a tout de même décidé de faire une réunion de fin d'année en chantant très loin les uns des autres...c’est triste tout de même !"

Autre débutant en 2019, Edouard Hay venu avec sa femme Hélène, par ailleurs chef du chœur Sam’Chante en Seine-et-Marne. "Nous rêvions de retrouver tout le monde en amenant même notre petite fille née cette année pour la faire baigner dans l’ambiance… Le programme allégé qui est évoqué sera sûrement sympathique mais pour nous c’est insuffisant ! On en reparlera l’année prochaine."

Des rendez-vous chantants de dernière minute ?

Lors de la conférence de presse jeudi 19 juin 2020, l’équipe des Nuits de Champagne s’est donnée jusqu’à septembre pour bâtir un  programme alternatif parce qu’elle a tout de même du mal à imaginer cette semaine sans aucun rendez-vous chantant si la situation n’est pas apocalyptique.  "Nous verrons quels formats pourront être retenus à la fin" explique Sylvain Tardi, chargé de mission pour le Festival. "De manière générale les apéros chantants, les happenings en plein air ou l’opération Offrez une chanson comme une fleur peuvent être revisités et nous mènerons des ateliers polyphoniques si tout va bien. "Réservés aux locaux ? De quelle jauge ? Tout est encore très flou.

Seule certitude : le Grand Choral 2020 que l'équipe a qualifié de "buissonnier", aura lieu d’une manière ou d’une autre, c’est promis,  "il comportera évidemment une importante partie virtuelle, reconnaît Sylvain Tardi ». Sur le terrain du distanciel, la page Facebook de Chanson contemporaine a également été particulièrement riche pendant le confinement.

C'était le 26 octobre 2018, 916 choristes sont venus de toute la France à Troyes pour un concert XXL
C'était le 26 octobre 2018, 916 choristes sont venus de toute la France à Troyes pour un concert XXL © MM

Cette année malheureusement pas de choristes. En 2018, 916 choristes du Grand Choral avaient participé à la fête, c'était l'aboutissement de plusieurs mois de travail.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nuits de champagne culture musique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter