Troyes fait le plein de touristes à l'occasion des vacances de la Toussaint, voici ce qu'il y a à faire

À l'occasion des vacances de la Toussaint, un pic de touristes va se rendre à Troyes (Aube). Le directeur de son office du tourisme a expliqué à France 3 Champagne-Ardenne ce qu'il y avait à voir.

À Troyes, on ne fait pas que jouer du piano dans la rue. On visite aussi, et on profite des festivals.

C'est ce qui explique l'afflux de touristes qui vont se rendre dans la cité troyenne. Un afflux favorisé par les vacances de la Toussaint 2021.

Mais également par la programmation éclectique proposée par l'office du tourisme (visible sur la carte ci-dessous). Son directeur, Nicolas Villiers, a donné des détails à France 3 Champagne-Ardenne.


"Nous avons un festival, les Nuits de Champagne, qui fait que la ville connaît systématiquement un pic de fréquentation les premières semaines des vacances de la Toussaint", explique le directeur, qui évoque 80 à 90% d'occupation dans les hôtels ou gîtes lors des années précédentes.

"Vous avez aussi les offres proposées dans les centres de marques. Là encore, vous avez une fréquentation régulièrement dynamique. Et les destinations soleil et montagnes sont un peu moins plébiscitées, au profit des destinations villes et campagnes. De fait, les vacances de la Toussaint sont pour nous une période systématiquement très fréquentée."

Riche programme

"Vous avez donc tous les concerts et spectacles des Nuits de Champagne. Mais ce n'est que la crise sur le gâteau. Nous organisons pour les familles un parcours dans la ville qui donne la possibilité d'observer, de découvrir l'environnement, le patrimoine." Il y a même un paquet de bonbons à gagner à la fin... "Vous avez aussi des quizzes, des jeux pour découvrir le patrimoine de manière ludique. Pour intéresser les enfants. Toujours pour qu'ils s'approprient leur environnement, partir du jeu pour leur donner envie de repartir avec des connaissances."

Pour les grands enfants, il y a aussi "tout ce qui est géocaching. Des chasses aux trésors. On a beaucoup travaillé là-dessus : on essaye de cacher un maximum de boîtes qui couvrent le territoire sous forme de thématiques, d'énigmes. Et des urban games. Sans oublier des galets peints [voir publication Facebook ci-dessous; ndlr], c'est très joli et c'est disséminé sur tout le territoire, surtout pendant cette période."


Des livrets-jeux sont aussi proposés. "À destination des 4-7 ans et 8-12 ans, avec À Kid'jouer. On vient de remettre ça au goût du jour, nos premières versions avaient connu un franc succès. On a eu énormément de sollicitations pour proposer de nouveaux succès."

"Pour les plus grands, on a des courses d'orientation. Des recherches où il faut bien penser son parcours pour ne pas trop faire la ville dans tous les sens." Loisirs, culture, sport (il y a même du moto-ball avec une équipe "qui fait référence en France") : l'agenda quasi-exhaustif mis en ligne par l'office devrait vous permettre de trouver votre bonheur. "On ne pourra pas nous dire qu'il n'y a rien à faire chez nous." Le message est bien passé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie idées de sorties sorties et loisirs