VIDEO. Troyes : ce que l'on sait sur l'incendie et l'explosion dans un immeuble du quartier des Chartreux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Ballester .

Un incendie spectaculaire s'est produit dans un immeuble de Troyes (Aube), le lundi 21 novembre en fin d'après-midi. Malgré un nombre important de personnes évacuées, aucune victime n'est à déplorer.

La fumée d'un incendie, et le bruit d'une explosion. C'est ce dont ont été témoins les gens habitant dans un immeuble de Troyes (Aube), près du centre universitaire, le lundi 21 novembre 2022.

Le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) indique à France 3 Champagne-Ardenne avoir été contacté vers 18h10. "On a envoyé deux fourgons, une échelle, une ambule. Ça représente une trentaine de pompiers."

Le lieu de l'intervention : le dernier étage d'un immeuble qui en comprend quatre (sans compter le rez-de-chaussée), au sud de la ville, à deux pas des universités. On évoque aux pompiers un "incendie avéré", puis "le bruit d'une explosion". En témoigne la façade de l'appartement, complètement soufflée (voir la photographie sur le Facebook de nos collègues de Canal 32 ci-dessous).

À l'arrivée des pompiers, personne ne se trouvait dans l'appartement embrasé. Une partie du voisinage avait spontanément évacué, dans un calme relatif. Le Sdis a procédé à l'évacuation du reste du 25 rue du Berry, ainsi que l'immeuble du numéro voisin, le 27. Aucune victime n'était à déplorer (voir l'intervention filmée ci-dessous).

durée de la vidéo : 15sec
Incendie accompagné d'une explosion dans un immeuble de Troyes, filmé par un riverain vivant en face. ©Martin Vivet

Les habitantes et habitants des immeubles situés derrière ont assisté à la scène de leur fenêtre. S'il y a eu des inquiétudes pour les personnes vivant dans l'immeuble où l'appartement s'est embrasé, elles se sont levées quand l'information de l'évacuation totale sans victime a été confirmée (voir une autre vidéo prise d'en bas ci-dessous).

durée de la vidéo : 13sec
Scène capturée en bas de l'immeuble, pendant l'incendie. ©Jennifer

La cinquantaine de personnes ainsi constituée a été rassemblée sur ce qu'on appelle dans le jargon un point de rassemblement des victimes (PRV). Il avait été ouvert dans la mairie du quartier des Chartreux, toute proche. La municipalité a fait savoir qu'elle s'était occupée du relogement de toutes ces personnes (voir les détails sur la carte ci-dessous).

L'incendie n'a pas posé de difficulté aux pompiers, malgré la façade éventrée. Une "lance montée sur grande échelle" a permis d'éviter qu'il ne s'étende aux appartements voisins. Il a finalement été circonscrit. L'intervention des pompiers a pris fin vers 22h30.

En cette matinée du mardi 22 novembre, personne n'a pu regagner l'immeuble. Il est "encore trop tôt" pour écarter (ou non) que la structure du bâtiment a été mise en danger par l'explosion. Des "mesures spécialisées" doivent avoir lieu. Tout comme une enquête, pour préciser les causes précises du sinistre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité