Troyes. L'IUT cherche à féminiser ses promotions

Troyes, le 17 février 2018 / © Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne
Troyes, le 17 février 2018 / © Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne

C'est le moment pour les terminales de formuler leurs choix d'orientation. Pour les aider, beaucoup d'établissements supérieurs ouvrent leurs portes. C'était le cas ce samedi à l'IUT de Troyes, notamment spécialisé dans les filières d'ingénieries, l'institut chercher à féminiser ses promotions.

Par FM avec Maéva Damoy

Des machines dans tous les recoins, des L'endroit a tout du laboratoire du savant fou...Dans cet atelier de l'IUT de Troyes, on forme les spécialistes de l'industrie du futur, de la conception à la fabrication, un secteur en plein essor qui recrute.

"C'est une formation qui se réalise en deux ans. Nous recevons tous les mois une dizaine d'offres de CDI pour nos étudiants", assure Najib Essounbouli, chef du département génie mécanique et productique.

Une filière qui recrute​


Un emploi quasi assuré dès l'issue de la 2e année, de quoi avoir le sourire. Ces étudiants travaillent dans la bonne humeur leur projet de fin d'études : un bras articulé. Parmi eux, Justine. Dans sa promotion, les filles sont encore minoritaires mais elle ne fait pas figure d'exception.

On est 5 sur 63. Ce n'est pas parce qu'on est des filles qu'on ne peut pas y arriver !

affirme une étudiante.

Bien accueillies, réussite à la sortie... mais alors pourquoi si les filles se font-elles si rares dans les filières dites scientifiques ? La faute aux clichés. Pour féminiser le secteur, l'association "elles bougent" multiplie les actions et les campagnes de sensibilisation. Pour en parler, une équipe 100% féminine, composée des membres de l'association "elles bougent", participera au Challenge Innova Tech le 20 février prochain.



Pour celles et ceux qui seraient tentés par l'IUT de Troyes, près de 20 formations différentes y sont proposées.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus