À Troyes, l'UTT Arena prépare sa grosse compétition d'e-sport

Les événements d'E-sport - pour sport électronique - se popularise dans toutes les régions. Paris, 29 octobre 2019. / © Denis Trasfi / MaxPPP
Les événements d'E-sport - pour sport électronique - se popularise dans toutes les régions. Paris, 29 octobre 2019. / © Denis Trasfi / MaxPPP

Pour les fans d'e-sport, l'UTT Arena revient à la cité troyenne. Du 6 au 8 décembre, les tournois s'enchaîneront dans la convivialité sur les jeux compétitifs du moment. Un trait d'union entre le monde des joueurs amateurs et celui des professionels. 

Par Roni Gocer

Souris soigneusement calibrées, raccourcis claviers méthodiquement choisis, thermos bouillants pour toute la soirée. Oui, des thermos, car le café ne sera pas un luxe pour les joueurs qui tiendront les trois jours – et deux maigres nuits – de l'UTT Arena. Du 6 au 8 décembre les portes du Cube, grande salle du Parc des expositions à Troyes, leur seront ouvertes sans interruption, que ce soit pour participer à des tournois ou simplement pour jouer ensemble. 

L'événement organisé par l'association "UTT Netgroup", association d'élèves de l'Université de Technologie de Troyes, reprend le concept de "LAN party", populaire dans la culture digitale. Derrière l'acronyme - signifiant Local Area Network (réseau local en français) - une idée simple : chaque participant amène son ordinateur, pour les connecter ensemble à un même réseau. Une contrainte désuète à l'heure de la fibre optique, mais efficace pour rapprocher les joueurs et créer de la convivialité. 

 

"La tension monte, la foule s'anime, les gens crient"


Avec la proximité, vient l'adrénaline. Sur scène, les joueurs d'une même équipe jouent côte à côte, face à leurs adversaires et au public. Anthony "Katop" Grandjean, ancien joueur professionnel témoigne : "L'expérience est différente quand on peut physiquement voir ses rivaux. La tension monte, la foule s'anime, les gens crient pour une belle action." 

 

 
Crée en 2000, les jeux de tir Counter-Strike et son itération Counter-Strike : Global Offensive sont des piliers de l'e-sport. Cologne, 6 juillet 2019. / © Marius Becker / MaxPPP
Crée en 2000, les jeux de tir Counter-Strike et son itération Counter-Strike : Global Offensive sont des piliers de l'e-sport. Cologne, 6 juillet 2019. / © Marius Becker / MaxPPP


Si Anthony a depuis débranché son clavier en tant que professionnel, il sera présent à Troyes pour commenter le tournoi du jeu de tir Counter-Strike. Pour ce Nancéen, l'expansion de la scène e-sportive à Troyes est une aubaine pour la région. "Dans l'Est, on n'est pas très gâtés dans le domaine des compétitions de jeuxvidéos. Là, les joueurs peuvent se rencontrer et s'habituer à la pression du public. C'est une expérience importante pour se préparer aux gros tournois." 

 

De la salle de classe au Parc d'exposition


Initialement, c'est dans une petite halle des sports du campus de Troyes, que s'est tenue la première édition de l'UTT Arena, en 1998. Depuis, la structure a fait du chemin. "Au départ, on voulait simplement organiser des tournois dans l'école, on devait être une trentaine et on se connaissait tous", raconte Juliette Mendras, présidente de l'UTT Arena. "Aujourd'hui, on attend plusieurs centaines de joueurs et un nombre bien plus gros de visiteurs. Les places pour participer aux tournois se sont écoulées en quelques jours." 

Pour Juliette, le succès de l'évènement est dû à un contexte favorable : "Le monde de l'e-sport est en pleine évolution, aujourd'hui il touche un public beaucoup plus large." Il y a quelques semaines à Paris, c'était près de 15 000 spectateurs estimés qui s'étaient retrouvés à l'Accord Hôtel Arena, pour la finale du championnat mondial du jeu League of Legends.
 
Environ 3,7 millions de spectateurs ont visionné la finale du championnat mondial de League of Legends (source : Esport Charts). Paris, 10 novembre 2019. / © Julien de Rosa / MaxPPP
Environ 3,7 millions de spectateurs ont visionné la finale du championnat mondial de League of Legends (source : Esport Charts). Paris, 10 novembre 2019. / © Julien de Rosa / MaxPPP


De l'université troyenne, les compétitions ont migré depuis quatre ans dans une grande salle d'exposition, le Cube. C'était à l'occasion de la création d'un événement plus large, le Festival des jeux, auquel s'est adossé depuis l'UTT Arena. Le tout avec la bénédiction de la mairie, qui a mis à disposition les locaux du Parc des expositions, et soutenu financièrement le projet. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus