"Ça ressemblait à l'Himalaya" : un paléontologue décrit à quoi ressemblait l'Alsace il y a plusieurs millions d'années

En amont de sa conférence intitulée "Reconstruire les paysages anciens" prévue le 12 avril au musée d'histoire naturelle de Colmar, le paléontologue Emmanuel Fara retrace pour nous ce à quoi ressemblait les paysages d'Alsace il y a plusieurs millions d'années.

Il dédie sa vie à l'étude des restes d'organismes ayant vécu il y a des millions d'années pour recréer les paysages. Emmanuel Fara, paléontologue et professeur à l'Université de Bourgogne, va donner une conférence au musée d'histoire naturelle de Colmar le 12 avril. Il y dépeindra avec le plus de précision possible les paysages, la faune et la flore d'Alsace du temps des dinosaures, et même d'avant leur naissance. 

A quoi ressemblait l'Alsace préhistorique ? 

Les paysages évoluent en fonction de la date que l'on choisit. L'Alsace est ainsi passée d'un paysage entièrement marin, il y a 500 millions d'années, à une immense chaîne de montagnes qui ressemblait un peu à l'Himalaya d'aujourd'hui 100 millions d'années plus tard. On avait alors un supercontinent qui partait des Etats-Unis actuels à l'Oural. Le massif armoricain, les Ardennes, les Vosges, ou la Forêt Noire sont des restes de cette super chaîne de montagnes. Celle-ci va progressivement s'éroder et de nouveau laisser place à la mer. 

À partir de quand peut-on parler de plaine, comme on la connaît aujourd'hui ?  se passe il y a environ 50 millions d'années. Les Vosges, le massif de la Forêt Noire et ce qui est aujourd'hui la plaine d'Alsace sont plus ou moins à la même altitude. Mais en raison de la formation des Alpes et d'autres massifs montagneux ailleurs en France, l'Alsace se retrouve sur un territoire "distendu" entre les Vosges et la Forêt-Noire. L'Alsace s'effondre en quelque sorte. Il y aura ensuite une période de glaciation il y a environ 5 millions d'années. Les grands glaciers vont éroder la surface des montagnes et c'est ce qui donne cet aspect arrondi aux sommets alsaciens, ces pentes plutôt douces.

Comment la paléontologie est-elle parvenue à recréer des paysages entiers comme cela ? 

On parvient en effet à reconstruire de grands épisodes de notre passé, à partir de roches, de sédiments, et d'analyses chimiques. La paléoécologie - mon domaine de spécialisation - s'intéresse plus aux traces que laissent les êtres vivants. C'est comme une enquête de police : on part d'un fossile et on se demande ce qu'ils mangeaient, comment ils se reproduisaient, ce qui va donner des informations sur l'environnement dans lequel l'organisme évoluait. 

"Pendant l'âge de glace on retrouvait des mammouths ou des rhinocéros laineux en Alsace"

Emmanuel Fara, paléontologue

Quels animaux vivaient en Alsace à ces époques ? 

Pendant l'âge de glace on retrouvait des mammouths ou des rhinocéros laineux. Puis quand il faisait plus chaud des animaux marins, comme des mollusques ou des crevettes. Il y a également eu des dinosaures, il y a 230 millions d'années à peu près : mais l'Alsace n'est pas une grande terre à dinosaures. On a retrouvé plus de traces dans le Jura, en Ardèche ou dans le sud de la France. 

Concrètement, à quoi cela sert-il de reconstruire des paysages entiers, d'une époque si lointaine ?

D'abord cela sert à savoir d'où nous venons. C'est de la recherche fondamentale. Ensuite, l'application directe et très actuelle, c'est la mise en perspective historique des différents changements que notre planète subit aujourd'hui. Grâce à nos recherches, on comprend mieux comment la biodiversité a répondu aux changements de température par le passé, comment elle s'est adaptée. Mais attention : si on peut apprendre de ces périodes, le réchauffement climatique que nous vivons n'a rien à voir. On parle aujourd'hui d'un réchauffement sur deux siècles : à l'époque, la glaciation ou le réchauffement avait lieu sur plusieurs millions d'années. Les discours climatosceptiques qui prétendent qu'il y a déjà eu des périodes de réchauffement et qu'il n'y a pas à s'inquiéter ont donc recours à une manipulation, en confondant des échelles de temps complètement différentes. 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité