Faut-il craindre le virus Zika en Alsace ?

Il a été surnommé  « le moustique de l'horreur » en Allemagne : le moustique tigre peut véhiculer le virus Zika. Faut-il redouter l'arrivée du virus dans l'agglomération strasbourgeoise où la présence de l'« aedes aegypti » est avérée ?

Le virus Zika suscite l'inquiétude car il provoque de très graves malformations du fœtus chez les femmes enceintes. Selon l'OMS, le virus se propage sur une ligne équatoriale de manière explosive.

En Alsace, la stratégie s'organise contre le moustique tigre, propagateur potentiel de virus. En août 2015, une grande campagne d'éradication avait été lancée à Schiltigheim. Mais elle n'avait pas permis de faire disparaître l'insecte.
Depuis le Bas-Rhin est entré en niveau 1 : le moustique tigre, qui transmet les virus du chicungunya, de la dengue, et du zika, y est désormais installé et présent dans quelques communes.

Un groupe de travail est en train de se constituer pour qu'à l'arrivée des températures chaudes des informations de prévention circulent. Car la seule solution pour se débarrasser de l'insecte est de supprimer tous les espaces sombres et humides dans lesquels le moustique se reproduit.

Les observateurs se veulent toutefois rassurants concernant le développement du virus Zika dans la région : il faudrait un enchaînement exceptionnel de nombreux facteurs pour que celui-ci se propage.

Reportage d'Olivier Stephan et Didier Walter. Amélie Michel, Direction de la Santé Publique Alsace Champagne-Ardenne Lorraine ; Françoise Pfirsch, Directrice Syndicat de lutte contre les moustiques du Bas-Rhin ©France 3 Alsace