Alsace : une troupe de théâtre retrace l'histoire des incorporés de force sous le régime nazi

Publié le
Écrit par Catherine Munsch .

Il y a 80 ans, en août 1942, dans une Alsace annexée par le régime nazi, était publié le décret Wagner obligeant Alsaciens et Mosellans à rejoindre l'armée allemande. Une histoire douloureuse racontée par une troupe de théâtre de Haguenau jusqu'au 23 juillet.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

L'histoire des incorporés de force alsaciens et mosellans, envoyés sur le front de l'Est pendant la Seconde Guerre mondiale, marque encore profondément la région. Elle est racontée cet été sur une scène en plein air par la troupe du théâtre Saint-Nicolas de Haguenau.

En alsacien sous-titré, la pièce "Himmel ohne Sterne" (Ciel sans étoiles) est jouée par une vingtaine de comédiens et quatre-vingt figurants, au bunker du musée de l'abri de Hatten, pour une dizaine de représentations.

A l'automne 1942, le régime nazi règne en maître sur un village alsacien. Il s'est installé jusque dans les foyers, cherchant les hommes en âge de se battre et divisant les membres d'une même famille. Souffrance des parents de voir partir un fils, un gendre ou une fille réquisitionnée dans une usine d'armement. Fierté d'un grand-père de les voir se battre pour Hitler ou servir l'armée nazie.

La pièce écrite par Raymond Weissenburger et mise en scène par Daniel Hoeltzel, raconte l'histoire des Oberlé. Mais elle parle en fait de toutes les autres familles alsaciennes et mosellanes, déchirées par ces incorporations de force et marquées au fer rouge dans leurs cœurs et dans leurs vies.

"Plus que du théâtre, c'est avant tout une page d'histoire, une fresque historique pour montrer ce qui s'est passé et qu'il ne faut pas oublier." explique Jean-Marie Barnewitz, comédien et président de la troupe de théâtre. "C'est quelque chose d'émouvant que j'aime partager."

Les combats du front de l'Est sont mis en scène dans le décor du bunker de Hatten. La Wehrmacht s'enlise et de nombreux Alsaciens sont faits prisonniers par les Soviétiques. Le camp de Tambov est devenu le tombeau de nombre d'entre eux.

Quatre-vingt ans plus tard, l'histoire des Malgré-Nous reste sensible et douloureuse pour certains spectateurs du public. D'autres découvrent l'histoire de ces Alsaciens et Mosellans envoyés de force dans l'armée allemande.

Cette pièce, qui se veut aussi devoir de mémoire, est donnée sur scène jusqu'au 23 juillet  à 21h30 à Hatten et en août à Roeschwoog. L'été 2022 marque le 80ème anniversaire de l'incorporation de force.

Ci-dessous notre reportage télévisé : 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité