Il perd trois armes sur la route et lance une grosse récompense pour les retrouver

Alors qu'il rentrait d'une séance de tir, dimanche 17 décembre, un homme a constaté la perte de ses trois fusils de chasse entre Soufflenheim et Geudertheim (Bas-Rhin). L'arsenal n'a toujours pas été retrouvé par les gendarmes locaux.

La scène semble cocasse, mais a de quoi préoccuper les habitants du secteur. Dimanche 17 décembre, trois fusils ont été perdus par un adepte de tir à la volée (ou ball-trap en anglais) sur une route reliant Soufflenheim et Geudertheim (Bas-Rhin). Les armes seraient tombées du coffre d'une voiture, visiblement mal fermé.

Le conducteur du véhicule a alerté le jour même la gendarmerie locale, qui a procédé dans la foulée à des recherches sur place. Ce mercredi 20 décembre, l'équipement n'avait toujours pas été retrouvé. "On pense que les armes ont été récupérées par quelqu'un", indique la gendarmerie de Haguenau, qui peine à croire que les fusils soient toujours dans la nature.

Les activités liées à la chasse sont très présentes dans la zone. Néanmoins, ce type d'incident reste plutôt rare. "C'est la première fois que l'on doit gérer un cas de la sorte", raconte la gendarmerie. Sur Facebook, la compagne du propriétaire des armes invite toute personne les ayant ramassées à contacter la gendarmerie de Soufflenheim.

Une "belle" récompense à la clé

L'homme de 65 ans, habitué des séances de tir, tenait particulièrement à l'un de ces trois fusils. "Il est très triste. Il tenait énormément à cette arme qu'il utilisait depuis douze ans", confie son épouse. Assez préoccupé, le couple promet une récompense comprise "entre 1000 et 1500 euros" pour celui ou celle qui retrouverait lesdites armes.

Il pense avoir perdu les équipements entre 8h et 8h30 le dimanche 17 décembre. "Désormais, les fusils sont considérés comme volés, car ils n'ont toujours pas été ramenés à la gendarmerie", explique la femme de 56 ans.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité