• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Incendie mortel de Schiltigheim : le jeune homme interpellé mis en examen et placé en détention

Les pompiers mobilisés sur l'incendie de Schiltigheim dans la nuit du 2 au 3 septembre ont mis de nombreuses heures à venir à bout des flammes / © Laurent Rea / MaxPPP
Les pompiers mobilisés sur l'incendie de Schiltigheim dans la nuit du 2 au 3 septembre ont mis de nombreuses heures à venir à bout des flammes / © Laurent Rea / MaxPPP

Le jeune homme de 22 ans arrêté ce mardi dans le cadre de l'enquête sur l'incendie de Schiltigheim est en garde à vue depuis 48 heures vient d'être mis en examen ce jeudi pour "destruction du bien d'autrui".

Par Anne-Laure Marie

Le jeune homme de 22 ans arrêté mardi matin, le 3 septembre, est en garde à vue depuis 48 heures vient d'être mis en examen a annoncé le parquet de Strasbourg. Il est accusé de destruction du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes avec cette circonstance que les faits ont entrainé la mort d'un jeune garçon de 11 ans ainsi que des incapacités supérieures et inférieures à 8 jours sur d'autres victimes de la même famille. Accusé aussi de destruction du bien d'autrui (véhicule et poubelles) par un moyen dangereux pour les personnes.
 

L'incendie avait eu lieu dans la nuit du 2 au 3 septembre et provoqué la mort d'un garçon de 11 ans et blessé 11 autres personnes. Le jeune homme est par ailleurs sous le coup de la récidive puisqu'il a déjà été condamné pour un incendie alors qu'il était mineur par le tribunal correctionnel pour mineurs de Strasbourg en novembre 2014. L'expertise psychiatrique n'ayant rien révélé, il a été placé en détention provisoire. Pour l'instant ses motivations sont inconnues mais il ne s'agit pas a priori d'une vengeance ou d'un acte politique ou religieux. Il avait été confondu par les vidéosurveillance.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus