INSOLITE. Pour fêter son départ à la retraite, une nounou invite les 44 enfants qu'elle a gardés

Sur le point de prendre sa retraite, une nounou d'Epfig, dans le Bas-Rhin, a invité les 44 enfants qu'elle a gardés tout au long de sa carrière. Tous n'ont pas pu se libérer, mais la fête fut belle.

A la seule évocation de cette fête, on entend encore le sourire dans sa voix. Michèle Humbert a été assistante maternelle à Epfig dans le Bas-Rhin pendant presque 27 ans. Au moment de se retirer de la vie professionnelle, elle a décidé de rassembler les 44 enfants dont elle s'est occupée pour une grande fête.

Michèle Humbert se souvient de ses débuts en 1995 : "J'avais mes deux enfants, je travaillais dans un supermarché. Et puis, nous avons eu des jumelles. Avec les contraintes horaires d'un commerce, c'était impossible de les faire garder tous les quatre. J'ai décidé de m'en occuper et de garder ceux des autres".

Et c'était parti pour une carrière rythmée par l'école, les goûters, les couches à changer et les jeux. "On faisait des activités, on était toujours tous ensemble, c'était joyeux", se souvient Michèle Humbert qui a toujours "bien fonctionné par le bouche à oreille".

Des liens maintenus

De cette belle période, elle n'a rien oublié. Rien, ni personne. Quand on lui demande si elle se rappelle de chacun, la réponse est évidemment oui : "Il y a eu Cynthia, Geoffrey, Flore, Pauline, Jonathan, Clément, Dimitri, deux Mickael, Louis, Roxane, Agathe, Fiona, deux Tristan, Timothée, Marine, Loéline, Enzo, Lucie, Jeanne, Paul, Marguerite, Zoé, Léa, Chloé, Marion, Romain, Louise, Noa, Milo, Emmy, Arlette, Elodie, Hugo, Flavio, Elina, Fiona, Thomas, Sandra, Killian, Cyrielle, Mathilde et Elina". 44, le compte est bon. 

Michèle Humbert aurait dû faire sa fête de départ en 2021 mais le Covid est passé par là. Mieux valait éviter les grands rassemblements. Elle a attendu jusqu'au 27 août 2022 pour rassembler ses petits devenus grands : "Jonathan, le premier que j'ai gardé, est devenu avocat!". 

Le jour J, les 44 n'ont pas pu tous être sur la photo. "Au final, il y en a 28 qui ont pu venir", explique Michèle Humbert, "certains travaillaient, d'autres étaient en vacances mais on a toujours gardé des liens"

La famille Humbert avait réservé la salle polyvalente d'Epfig et bien fait les choses. Leurs quatre enfants avaient eu l'idée d'un livre d'or où chacun pouvait inscrire ses souvenirs. "J'ai été prise en photo avec chacun des enfants dont je me suis occupée. On a fait des photos de groupe. C'était bien, c'était beau", se souvient, émue, l'assistante maternelle.

Âgée de 64 ans, la jeune retraitée s'occupe maintenant de son jardin. Michèle Humbert redoute un peu l'arrivée de l'automne car elle sait que, désormais, dans la maison, ce sera beaucoup plus calme.