"Le plus ancien véhicule est de 1860", plongée au cœur d'un atelier d'autocars anciens

durée de la vidéo : 00h05mn12s
Sujet Rund Um en alsacien sous-titré ©France Télévisions

Nouvelle saison pour les passionnés d’autocars anciens. A Wissembourg, le conservatoire des transports, riche de plus de 180 véhicules, rouvre ses portes. Plusieurs sorties au programme. Rencontre avec les bénévoles lors d’une journée de travail.

 Dans les locaux du Conservatoire des transports à Wissembourg (Bas-Rhin), les bénévoles de l'association "Autocars Anciens de France" sont sur le pied de guerre. La nouvelle saison démarre le 7 avril. Plus de 180 véhicules y sont exposés. Des engins qui témoignent d'un riche passé industriel français et européen et qu'il faut réparer, entretenir pour parfois pouvoir parader.

Une passion partagée par 270 amateurs alsaciens et allemands, tous membres de l'association. Des passionnés, qui se rendaient compte de la disparition progressive de ces véhicules sur nos routes, avec moins d'intérêt pour leur préservation.

"Le plus ancien véhicule est de 1860" lance fièrement François Dauber, membre de l'association. "Cette calèche était utilisée autrefois pour traverser les Alpes". La visite se poursuit dans l'atelier. "Voici un autocar Citroën construit en 1932. En Alsace, on ne prenait pas un car ou un bus, on prenait "un Citroën". Quelques mètres plus loin "une rareté,un objet unique". Un véhicule publicitaire de 1953 qui a fait partie de la caravane publicitaire du Tour de France. "Sur le toit de la remorque était aménagée une scène, et Yvette Horner y a joué de l'accordéon".

Des histoires comme celles-ci, les membres en ont des dizaines. Tous passionnés, ils ne comptent pas les heures passées dans l'atelier à refaire les systèmes de freinage ou a briquer les autocars. Des véhicules avec lesquels, ils sortent parfois sur les routes d'Alsace pour retrouver la sensation des vieux bus. Des sorties autorisées uniquement pour les membres de l'association. Le conservatoire, lui, est à découvrir ou a redécouvrir à partir du 7 avril.