PORTRAIT. "Tous les vieux objets ont une histoire et une âme", cet Alsacien vient d'ouvrir un lieu incroyable entièrement consacré à la vie à la campagne

durée de la vidéo : 00h04mn33s
Sujet Rund Um en alsacien sous-titré ©France Télévisions

Jean-Paul Koebel collectionne des objets anciens depuis 50 ans. Des outils et ustensiles qui ont tous une histoire et qu'il a décidé d'exposer chez lui dans une maison "château-fort".

Bienvenue à Gougenheim (Bas-Rhin) chez Jean-Paul Koebel qui collectionne depuis 50 ans les objets anciens. Il vient d’ouvrir, chez lui, son propre musée de la ruralité qui doit permettre de se souvenir comment on vivait autrefois à la campagne. "Tous les vieux objets d’autrefois ont une histoire et une âme, car les gens qui les ont utilisés pour travailler, ne sont plus de ce monde aujourd’hui. Ce musée, c'est une façon de leur rendre hommage."

Une vie entière pour rassembler cette collection, le collectionneur a commencé enfant. Beaucoup d’objets proviennent de dons : pinces, plats de cuisine, ustensiles de cordonnerie, tableaux, photos, faïenceries, enfileuse à tabac, on trouve de tout et Jean-Paul connaît chaque anecdote qui accompagne ses objets. "Là-haut ce sont les grands pots à lait qui servaient à rapporter le lait depuis l’étable. On y versait le lait pour le rentrer à la cuisine, puis on le transvasait dans ces petits pots décorés de fleurs, ce sont les préférés de ma collection, parce que j’adore les fleurs."

Avec une pointe de nostalgie, Jean-Paul aime préciser combien autrefois "chaque objet, chaque ustensile était fabriqué pour durer. Les gens n’avaient pas d’argent pour en changer tous les ans, ce n’était pas comme aujourd’hui. Les choses étaient fabriquées pour tenir deux ou trois générations." Ce passionné est aussi un témoin du progrès, notamment dans l’agriculture, avec le virage qu’elle a pris dans les années 60 lorsqu’elle a commencé à se mécaniser. Une évolution à découvrir sans son musée. Un rêve d'enfant qu’il partage désormais avec les visiteurs. 

Un lieu construit pierre après pierre

 
Si les objets collectionnés sont impressionnants, le lieu lui-même, l'est tout autant. Jean-Paul vit dans un château-fort qu’il a bâti lui-même, l’œuvre de sa vie. Un lieu construit pierre après pierre (du grès des Vosges, ndlr). Une maison d’habitation originale et unique départagée en sept dépendances abritant toutes les trouvailles. Une maison qui donne sur un jardin de curé avec une centaine de variétés de fleurs et d’arbustes et qui rappelle l'ancien métier du propriétaire. "Il n’y a rien de plus beau au monde que d’avoir son musée et son jardin avec des fleurs".

Un projet pour lequel le passionné a été soutenu par son épouse Francine qui s'amuse à raconter : "lorsqu’il m’a dit qu’il était jardinier, je me suis dit qu’il devait être bien. Quand on aime les fleurs, on aime forcément les femmes. Il s’occupe depuis aussi bien de ses fleurs que de moi. D’ailleurs, il me retire aussi les mauvaises herbes de l’esprit."

En ouvrant les portes de son jardin secret, Jean-Paul participe également à la sauvegarde du patrimoine et permet certainement au public de se remémorer des souvenirs d'enfance.  Les visites se font sur rendez-vous.