Pourquoi l'Ultra-trail du Mont-Blanc UTMB a choisi l'Alsace pour des courses en 2023

Publié le Mis à jour le
Écrit par Géraldine Dreyer .

L'Ultra-Trail du Mont-Blanc s’invite dans le massif des Vosges les 19, 20 et 21 mai 2023. Avec des courses chevaleresques qui sillonnent la route des châteaux forts d'Alsace. Un tracé imaginé par une bande de copains traileurs.

C'est une nouveauté et une surprise dans le massif des Vosges : l'UTMB (Ultra Trail du Mont-Blanc) organisera en mai 2023 le premier Trail Alsace Grand Est avec une course de 165 kilomètres, distance mythique de l'ultra-trail.

L'épreuve fera partie des "UTMB worlds series" : des trails organisés dans le monde entier et qui permettent de se qualifier pour la course légendaire autour du Mont-Blanc. Après (entre autres) les Blue Mountains d'Australie et le Doi Inthanon en Thaïlande, le massif des Vosges entre dans la cour des (très) grands. Le parcours ira de château fort en château fort. Sur une idée originale portée par une bande de copains traileurs alsaciens.

Mathieu Pettinotti est sur la route du Haut-Koenigsbourg quand il prend l'appel, enthousiaste. En route vers une conférence de presse qui doit annoncer officiellement l'organisation du premier Trail Alsace Grand Est en mai 2023. Une incroyable histoire ! Celle d'une bande de copains qui s'entraînent sur les montées du Sainte-Odile. Et qui ouvrent grand les yeux sur le paysage.

On s’est dit, et si on allait en courant du Mont Sainte-Odile au château du Haut-Koenigsbourg ?

Mathieu Pettinotti, directeur de course

"Ça s’est passé un dimanche matin. Arrivés à la terrasse du site, on a aperçu au loin le château du Haut-Koenigsbourg. On s’est fait la réflexion que toutes les courses étaient toujours organisées "autour de", sur le modèle du Mont-Blanc. On s’est dit, et si on allait en courant du Sainte-Odile au Haut-Koenigsbourg ?"

Le dimanche suivant c’était fait. 56 kilomètres de bonheur. Et la conviction qu'une traversée de massif en ligne plus ou moins droite, c'est aussi beau qu'une boucle autour d'un sommet.

"Lorsque l’UTMB a annoncé la création des World series, 25 courses à travers le monde qui servent de qualification pour l’UTMB Mont-Blanc, on s’est simplement dit que notre idée locale pourrait devenir un événement mondial." Simplement.

Sur la route des châteaux forts d'Alsace

Le salarié du comité départemental d'athlétisme du Bas-Rhin en parle à son président Albert Koffler. "Est-ce que tu nous suis ?" Il a dit oui. C'est là que Nicolas Kuhn, aujourd’hui président de la commission running du Grand Est, entre en piste. Il se charge de réaliser les tracés qui de Colmar à Obernai entraînent les coureurs sur la route des châteaux : Hohlandsbourg, Wineck, Schlossberg, Ortenbourg, Lutzelbourg... (liste non exhaustive)

Et c’est ainsi qu’avec un certain culot, un dossier a été envoyé par mail aux organisateurs de l’UTMB. La réponse n’a pas pris 48 heures. Et quinze jours plus tard Michel Poletti, le patron de l’UTMB, était en Alsace : "Vous avez quelque chose ici qu’on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde". Les chevaliers alsaciens avaient conquis le cœur du plus grand organisateur mondial d’événements sportifs.

Une association fédérale qui s'allie à une organisation professionnelle d’une telle envergure, ce n’est pas courant. Et ce mélange de genres a plu aux collectivités régionales. Collectivité européenne d'Alsace et Région Grand Est ont soutenu le projet qui conservera un ancrage local fort. Il s'appuiera sur les clubs alsaciens. Mathieu Pettinotti est pour sa part nommé directeur de course. Rien que ça.

Au-delà de l'aspect sportif, la région a tout à gagner d'un tel événement mondial. Le retentissement médiatique, les retombées économiques. "C'est presque aussi fort que le Tour de France" affirme Mathieu Pettinotti. La course sera retransmise en live streaming pendant 72 heures.

Quatre courses seront organisées les 19, 20 et 21 mai 2023. 

  • Le trail des pèlerins: 34 km et 1300 m de dénivelé positif
  • Le trail des Celtes: 49 km 1950 m de dénivelé positif
  • L'ultra-Trail des Païens: 114 km et 4350 m de dénivelé positif
  • L'ultra-Trail des Chevaliers: 165 km et 6150 m de dénivelé positif

Les organisateurs comptent sur l'inscription de 3.500 participants du monde entier pour ces épreuves vosgiennes qui, selon le niveau, permettent de se qualifier pour les finales mondiales de l'UTMB.

S'il existe déjà un beau maillage d’événements autour du trail dans la région, le directeur de course espère créer une dynamique nouvelle autour de cette pratique en pleine nature grâce à l'UTMB. Et comme il n'y aura pas de sélection pour s'inscrire au Trail Alsace Grand Est by UTMB les 2 ou 3 premières années, il est peut-être temps de s'équiper, non pas d'une armure, mais d'une bonne paire de baskets.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité