Handball : Saran contre Strasbourg en 12e journée de Proligue

Suivez le match de Proligue opposant les Strasbourgeois du SEHB, Strasbourg Eurométropole Handball, aux joueurs de Saran Loiret Handball. 

Les Bleus du SEHB sont encore à la recherche d'une première victoire à domicile.
Les Bleus du SEHB sont encore à la recherche d'une première victoire à domicile. © Montage : Coline Billot - Photo : Nais Massing

Douzièmes du classement de Proligue, les Strasbourgeois du SEHB luttent pour leur maintien. Dans ce championnat où s'affrontent 14 équipes, les joueurs de Denis Lathoud occupent pour l'instant, la première place non relégable et courent encore après une première victoire à domicile. Deux points qui seraient précieux pour la suite de la compétition.  

Mais il faudra être solide face à Saran qui occupe la deuxième place du classement derrière le leader, Nancy. Le club du Loiret convoite de jouer les play off d'accession en LIDL Starligue (l'équivalent de la première division) en fin de saison. Pour autant, tous les espoirs sont permis : le Saran Loiret Handball s'est déjà fait surprendre à l'extérieur en octobre face à Angers classé 15e.

Le match se jouera de nouveau sans spectateurs, le calendrier de Handball Proligue subissant, comme le reste du monde sportif, les contraintes et bouleversements dus à la crise sanitaire. Un huis clos depuis le gymnase des Malteries de Schiltigheim. Une rencontre commentée par David Marcelin (journaliste à France 3 Alsace) et Benoît Bruère (journaliste à France 3 Centre-Val de Loire).

Rendez-vous dimanche 13 décembre à 15h15 sur les antennes de France 3 Grand Est, de France 3 Centre-Val-de-Loire, dans cet article ou sur nos pages Facebook.

Les joueurs de Strasbourg

Le jeu des Alsaciens est axé sur une solide défense avec un excellent gardien et un jeu collectif varié, sans véritable star, mais le collectif est amputé de deux joueurs cadres blessés. Le SEHB pourra compter sur Mika Ondrej, demi-centre et maître à jouer de l’équipe, un fin stratége. Garant du plan d’attaque et l’un des piliers de la défense, il joue à Strasbourg depuis 7 ans. Joueur indispensable mais qui revient de blessure sans véritable relais sur le terrain après la blessure de Xavier Moreau.

Autre pilier de l'équipe strasbourgeoise, Joffrey Bonnemberger, arrière-gauche, au club depuis 8 ans. Il a tout connu les deux montées, et une descente. Deuxième buteur de l’équipe avec 39 buts et spécialiste des buts au buzzer (il arrache le nul à Nice).  

L'équipe des Bleus compte aussi sur Romain Mathias, le gardien. Elu meilleur gardien de Proligue la saison dernière, il affiche les meilleures stats de la compétion cette année avec 102 arrêts. Explosif, grand (1,94 m), sa lecture des tirs des adversaires est vrai plus pour le club alsacien.

L'équipe de Saran

De son côté, Saran s'appuiera aussi sur son gardien, Nicolas Gauthier, un des meilleurs de Proligue avec Massy l'an passé. Il a signé pour deux ans avec les Septors. Il tourne à plus de 32% d'arrêts. Agé de 24 ans seulement, Nicolas Gauthier a beaucoup de maturité dans son jeu. 

A surveiller également, Théo Avelange-Demouge, ailier droit arrivé de Pontault-Combault. Il tourne à près de 6 buts par match (53 depuis début de saison). Son record, 10 buts contre Sélestat le 4 décembre 2020.

Il vise la montée et la LNH. Ailier droit très dynamique sur les appuis et très à l'aise sur les montées de balle rapide, Théo Avelange-Demouge est en train de prendre une nouvelle dimension. Il a grandi dans le Hand dans le Doubs : sa mère et ses trois tantes ont été championnes de France en 1988. 

Autre atout pour l'équipe, Hadrien Ramond, le pivot et capitaine. Il est le point de fixation majeur en attaque pour l'équipe avec ses blocs et tourne à 3,5 buts par match (79% de réussite). Hadrien Ramond a connu la LNH avec Saran il y a plus de deux ans. C'est une des figures du club avec son look de viking attachant.

Le jeu de l’équipe des Septors de Saran est basé sur une excellente défense en 0-6. Elle leur permet de récupérer et de jouer les montées de balles avec deux ailiers rapides et précis. En attaque placée, Saran est un peu en retard "sur son jeu" selon le coach Fabien Courtial et le capitaine Hadrien Ramond. L'objectif du club avec l'un des plus gros budgets de Proligue, est la montée en LNH dès cette année.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball sport télévision médias