INSOLITE - Coronavirus : à Saverne, pour les enfants de soignants, au goûter, c’est Star Wars

Quand la sonnerie de fin de l’école retentit, on ne s’attend pas à tomber nez à nez avec Dark Vador et une bande de stormtroopers dans la cour de récré. Pourtant, c’est ce qui est arrivé à des enfants de soignants de Saverne ce mardi. Voilà ce qu’il s’est passé.

© Eric Dumas
Depuis six semaines, l’école à la maison, ils ne connaissent pas. Beaucoup d'enfants de soignants continuent d’aller en classe depuis la mi-mars. Mais dans des conditions particulières. A l'école de la source de Saverne par exemple, seulement onze élèves ce mardi 28 avril dans l’établissement. Certains viennent des écoles alentours, et deux enseignantes sont là pour assurer la « continuité pédagogique ». Bref, pour eux, l’école, c’est moins simple que d’habitude. Pas si facile non plus de rentrer à la maison le soir quand son papa ou sa maman est fatigué après avoir travaillé toute la journée, et parfois pour s’occuper de personnes malades du COVID.


Une mission d'aide à la population

Sans qu’ils soient réellement « à plaindre », ces enfants ont dû s’adapter. C’est à ce moment de l’histoire qu’intervient le commandant Eric Dumas. Attention ! Musique de Star Wars ! (Chantonnez dans vos têtes ! Tan tan tan tan tatan tan tatan…)
Le monde est en pleine ébullition. Pour remplir sa mission d’aide et de soutien à la population, le commandant de la gendarmerie de Saverne Eric Dumas s’est mis dans l’idée de faire une petite surprise à ces enfants. Il a contacté le 68ème impérial. Cette association alsacienne regroupe des passionnés de Star Wars, la mythique saga que Georges Lucas, lancée en 1977. L’une des principales activités de la « 68ème » est de faire des interventions, dans des hôpitaux ou lors d’événements caritatifs comme les Virades de l’espoir.
 
Stormtroopers  ou parents, tout le monde a le même doute en arrivant devant école : c'est à quelle heure que ça sonne déjà ?
Stormtroopers ou parents, tout le monde a le même doute en arrivant devant école : c'est à quelle heure que ça sonne déjà ? © Karine Gélébart/FTV

« On ne s’attendait pas à être contactés par la gendarmerie mais on a été ultra-enthousiastes » explique Johann Hass, le président de l’association. « Je n’ai eu aucun mal à convaincre tout le monde. Ça fait un mois et demi qu’on ne s’est pas vus, qu’on n’a rien fait. Quatorze personnes pour un après-midi de semaine, c’est pas mal. Et de se retrouver pour cette bonne cause, c’est très plaisant. »


Les stormtroopers sur le chemin de l'école

Et voilà donc Dark Vador, Grand Moff Tarkin, Kylo Ren et une petite douzaine de stormtroopers (soldats de l'Empire galactique, aux ordres de Dark Vador) sur le chemin de l’école. Et confinement ou pas, dans les rues de Saverne, ils ne passent pas inaperçus. A leur passage, escortés par les gendarmes, des confinés savernois ouvrent les fenêtres, prennent une photo...
 
En Alsace, les stormtroopers traversent au passage piéton
En Alsace, les stormtroopers traversent au passage piéton © Karine Gélébart/FTV
Il est 16 heures quand les enfants sortent de classe. 16 heures, ce n’est pas l’heure des mamans, surtout pas les leurs, occupées à sauver des gens. 16 heures, c’est l’heure du « péri » : bricolage, jeux de société et goûter pour les non-initiés. Et là, au moment de s’y rendre, surprise ! (Re-musique pour que vous soyez bien dans l’ambiance) « Y’en a qui sont déguisés ! » Dark Vador est dans la cour ! Que fait-il là ??? Il est venu avec ses fidèles soldats ! Finalement on fait quand même carnaval ? Même pas. Les membres de l’Empire galactique sont juste passés faire un petit coucou, en toute simplicité, à la fin des cours. Et ça c’est trop bien !
 
Masques et gestes barrière : les animations en temps de confinement
Masques et gestes barrière : les animations en temps de confinement © Karine Gélébart/FTV
Alors qu’est-ce qu’on fait quand on a Dark Vador au goûter ? Ben pas grand-chose en fait. Un petit contrôle des autorisations, pas mal… Un câlin ? Surtout pas ! Car le maître du péri veille aux gestes barrière. Un petit selfie alors, mais c’est parce que les stormtroopers ont des masques super protecteurs, qui feraient rêver Olivier Véran, le ministre de la Santé.
 
La lutte contre le coronavirus sous toutes ses formes
La lutte contre le coronavirus sous toutes ses formes © Karine Gélébart/FTV
 
Nathan, la dernière recrue de l'Empire galactique, intègre la troupe
Nathan, la dernière recrue de l'Empire galactique, intègre la troupe © Karine Gélébart
« C’était bien. C’était très, très bien. C’était super bien » conclue Swann, 6 ans, dont la maman est infirmière. « J’ai bien aimé » dit Anna, 6 ans et demi, avec un grand sourire. « Notre récompense, c’est ça : les sourires sur les visages » explique le commandant Dumas. « On a vu beaucoup d’actions à destination des infirmières, mais il y a aussi toute la famille de ces personnels soignants qui souffre. Et les enfants en premier lieu. C’est aussi notre rôle : accompagner les populations dans ces temps de crise. »
   
Comment ça s'est passé à l'école aujourd'hui ?
Comment ça s'est passé à l'école aujourd'hui ? © Karine Gélébart/FTV

Une petite demi-heure avec les soldats de l’Empire, et c’est déjà fini. Il faut prendre le goûter, qu’on avait failli oublier. Ensuite, Swan, Anna, Nathan, Betty et leurs copains vont rentrer chez eux. A la maison, ils retrouveront d’autres héros, des vrais : leurs parents soignants (c’est le moment de les applaudir !).
 Reportage de K. Gélébart, T. Sitter et L. Grandadam
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique réforme territoriale coronavirus : envie d'évasion santé société cinéma culture éducation insolite
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter