Schilick on Carnet : à vos plumes, prêts, partez !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Coulon
La 8e édition de Schilick on carnet, le salon de l'illustration et du livre jeunesse se tient à la Briqueterie de Schiltigheim
La 8e édition de Schilick on carnet, le salon de l'illustration et du livre jeunesse se tient à la Briqueterie de Schiltigheim © Marie-Christine Lang / France 3 Alsace

C’est le rendez-vous des auteurs illustrateurs et de leurs petits lecteurs. Le salon de l’illustration et du livre jeunesse revient pour la 7é édition à Schiltigheim.  Une vingtaine de belles plumes sont présentes jusqu’au 11 novembre.
 

Ils bercent les âmes des enfants mais aussi, parfois, celle des plus grands. Une vingtaine d’auteurs se sont installés à la Briqueterie de Schiltigheim (ancienne salle des fêtes), à l’occasion de la 7é édition de Schilick on Carnet. Des plumes prêtes à enchaîner deux jours intenses de signatures et de dessins sous les yeux émerveillés du jeune public.

 

Le salon alsacien de l’illustration et du livre de jeunesse se veut être un espace de rencontres, d’échanges et de fantaisies autour des petits personnages que vous connaissez forcément. Très attendue notamment, Bénédicte Guettier la créatrice de l’âne Trotro, « trop trop rigolo » qui laisse sa mélodie entêtante dans la tête des parents, ou encore le berlinois Mawil et son univers coloré, drôle et tendre. 
 


Schilick on Carnet c’est aussi une quinzaine d’animations proposés aux visiteurs. Histoires à écouter en famille, escape game créé autour de l’univers des illustrateurs, jeu de pistes, ateliers créations… non vous n’aurez vraiment pas le temps de vous ennuyer ce week-end. Par ici le programme.

Le salon qui a démarré en 2012 au Brassin a attiré l'an dernier pas moins de 4 500 visiteurs en trois jours.

 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.