Bas-Rhin : incendie volontaire d'une remorque chargée de paille à Châtenois

Un agriculteur de Châtenois a vu partir en fumée dans la soirée du mardi 20 juillet sa récolte de paille de la journée. Un homme issu de la communauté manouche voisine aurait volontairement mis le feu à la remorque chargée de 25 bottes. Des auditions sont en cours à la gendarmerie de Sélestat.
La remorque incendiée, chargée de bottes de paille, est partie en fumée mardi soir à Châtenois
La remorque incendiée, chargée de bottes de paille, est partie en fumée mardi soir à Châtenois © Patrick Kerber

C'est tout le travail d'une journée qui s'est embrasé mardi soir vers 21 heures dans un champ à Châtenois, le long de la RD424. Un homme aurait volontairement mis le feu à la remorque de Constant Loos, à l'aide d'un peu d'essence et d'un briquet. C'est ce que raconte l'agriculteur: "Il est venu, tranquillement, on n'aurait jamais imaginé qu'il puisse allumer la paille comme ça, sans raison."

L'agriculteur venait de terminer sa récolte et la transformation de la paille en bottes. La remorque s'est embrasée, sous une ligne haute tension de 20.000 volts. L'incendiaire serait issu de la communauté manouche voisine, sédentarisée depuis une vingtaine d'années. Une communauté avec laquelle les relations sont régulièrement difficiles.

25 bottes de paille se trouvaient sur la remorque.
25 bottes de paille se trouvaient sur la remorque. © Patrick Kerber

Encore sous le choc, Constant Loos ne décolère pas. "Il a voulu mettre le feu à la deuxième remorque, et quand ma femme et nos deux stagiaires se sont interposés, il les a menacés de mort."

Des auditions sont en cours ce mercredi 21 juillet à la gendarmerie de Sélestat. L'incendiaire présumé n'a pas été interpellé mardi soir. L'enquête ouverte par la communauté de brigade de Sélestat doit permettre d'identifier l'agresseur.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers incendie agriculture économie