Bas-Rhin : un homme perd tout dans l'incendie de sa maison, une collecte lancée par la mairie d'Ebersmunster

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Ballester .

Après l'incendie qui a détruit sa maison située à Ebersmunster (Bas-Rhin), le vendredi 27 décembre, le propriétaire de l'habitation a tout perdu. La mairie organise une collecte de vêtements pour l'aider.

L'intégralité de sa maison est partie en fumée, avec tout ce qu'elle contenait. Un sexagénaire se retrouve dans le dénuement le plus complet après l'incendie qui a frappé la maison qu'il occupait à Ebersmunster (Bas-Rhin), au nord-est de Sélestat. Le sinistre est survenu vers minuit, le vendredi 27 décembre 2019.



La mairie a lancé une collecte pour aider le sexagénaire, par ailleurs légèrement brûlé aux doigts. "Il a voulu éteindre par ses propres moyens", explique Sylvie Hirst, la maire d'Ebersmunster à l'initiative de la collecte (voir publication Facebook en bas d'article). Sont recherchés des habits de taille XL, y compris sous-vêtements (neufs) et manteaux. L'appel à la générosité concerne aussi les chaussures de pointure 44.

 



Les dons sont à déposer à la mairie, située au 6 rue du Général Leclerc. Le couloir de la mairie restera ouvert en dehors des heures d'ouverture vendredi 27 et samedi 28 décembre, et un adjoint passera régulièrement récupérer les affaires déposées.



Les dons ont commencé à affluer. L'ameublement et l'électroménager ne sont pas demandés pour le moment (ni d'argent), car le propriétaire n'a pas encore trouvé de nouveau logement. L'un de ses amis doit l'héberger le week-end précédant le Nouvel An 2020. Et pour la suite, "un particulier de Sélestat a pris contact avec nous pour lui prêter un appartement", précise la maire. S'il obtient cet appartement, qui est non-meublé, il sera possible d'étendre l'appel aux dons.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité